Kinshasa : Vers un partenariat d'échanges de service entre MILRDC et la FEC

Droits tiers

La Fédération des Entreprises du Congo (FEC) et l'association des Médias en Ligne en RDC (MILRDC) ont échangé le 6 mai 2022 sur "comment les médias peuvent aider le secteur privé à se développer", au cours d'un déjeuner de presse tenu à Kinshasa.

L'objectif de ces échanges facilités par Internews était de créer des ponts entre les médias et les opérateurs économiques pour une meilleure collaboration, à en croire le président de MILRDC Israël Mutala.

Ce dernier, également patron du site d'informations en ligne 7SUR.CD, est revenu sur les missions assignées à cette association notamment la promotion d'une presse de qualité basée sur le code d'éthique et de déontologie journalistique, avant d'indiquer que MILRDC a pour vocation de créer un cadre propice pour un écosystème meilleur des médias d'information en ligne.

"MILRDC a l'ambition de mettre en place une régie publicitaire à l'instar de Google", a-t-il affirmé.

Patient Ligodi, vice-président de MILRDC, a présenté les opportunités et les atouts des médias en ligne pour le développement du secteur privé.

Il a principalement cité la possibilité de faire des notifications, le ciblage qualitatif, et la souplesse dans les négociations.

Le responsable d'actualité.cd a, par la même occasion, vanté  l'avantage crucial qu'apportent les médias opérant sur les plateformes numériques  à savoir "la visibilité assurée des entreprises".

Les entrepreneurs membres de la FEC 
dont ceux du secteur bancaire, les assurances, l'hôtellerie et autres présents à cette rencontre, ont promis de sceller un partenariat avec quelques organes de presse dans le cadre du Marketing digital.

MILRDC a noté l'intérêt de ce déjeuner de presse qui a permis de lever le voile sur les préjugés autour des médias digitaux et d'établir les frontières qui démarquent le professionnalisme du journalisme de l'aventurisme des influenceurs dans le secteur numérique.

Rita Masengu, chargé de communication à la Rawbank, s'est dite convaincue des avantages d'avoir une vitrine qui booste le secteur économique à travers les médias en ligne.

Le chargé de programme à Internews a, de son côté, salué les retombées satisfaisantes de cette interaction médias- secteur privé, s'engageant au nom de Internews à multiplier ces genres de rencontre.

Christel Insiwe