Manifestations pour exiger de bonnes élections en 2023 : Sesanga demande à la population d'attendre le mot d'ordre qui sera bientôt donné 

7sur7.cd

Delly Sesanga a appelé ce samedi 21 mai 2022, les militants de son parti politique Envol, en particulier, et la population congolaise en général, à se tenir prêts pour répondre au mot d'ordre qui sera bientôt donné pour l'organisation des manifestations pacifiques afin d'exiger de bonnes élections en 2023.

Delly Sesanga a lancé cet appel lors d'une matinée politique organisée dans la commune de Lingwala à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo. 

"Dans les manifestations qui seront organisées prochainement, je vais vous demander de participer massivement. Je veux que vous puissiez participer aux manifestations pour montrer à notre pays ainsi qu'aux étrangers avec qui ont collabore, et au monde entier, qu'ici en République démocratique du Congo, le peuple Congolais veut la vérité, veut de bonnes élections [en 2023 ndlr]", a-t-il déclaré. 

S'adressant particulièrement aux jeunes, le président de l'Envol a fait savoir qu'ils auront du travail s'ils décident de changer des dirigeants, en votant pour ceux qui travailleront pour leur bien-être. 

Lors de ce meeting, Delly Sesanga a appelé la population congolaise dans son ensemble, à éviter de permettre le retour de tous les maux qui ont été décriés sous le régime Kabila. Pour Delly Sesanga, cela passe notamment par de bonnes élections, c'est-à-dire crédibles, démocratiques et transparentes.

C'est ainsi que cet élu du peuple a insisté sur la nécessité de publier les résultats des élections bureau de vote par bureau de vote, le jour même du scrutin. Une proposition qui n'a, cependant, pas été retenue par l'assemblée nationale, lors du débat général sur la proposition de Loi modifiant et complétant la Loi électorale.

Jephté Kitsita