Guerre de 6 jours à Kisangani : Le gouvernement décaisse 1.5 million $ pour indemniser les victimes 

Photo Tiers

Un montant de plus d'un million de dollars américains décaissé par le gouvernement congolais, a été versé dans le compte du ministère national des droits humains. C’est pour prendre en charge (indemniser : ndlr) les victimes de la guerre de six jours à Kisangani (Tshopo), apprend-on de Philémon Lutula, rapporteur et co-fondateur du Fonds de solidarité des victimes de guerre de six jours (FSVG).

Dans une interview accordée à 7SUR7.CD dans son cabinet de travail ce mardi 31 mai 2022, il a précisé que ce montant vient en ajout aux 500.000$ précédemment donné auxdites victimes par le ministre des droits humains. 

« L’Etat congolais avait pris la résolution de donner chaque année, une enveloppe de prise en charge aux victimes de la guerre de six jours jusqu’au payement par l’Ouganda, de dommage sommé par la Cour internationale de Justice (CIJ). (…) Pour cette année, le gouvernement a prévu 1,5 million de dollars américains. Le ministre avait déjà donné 500.000 USD », a rappelé Philémon Lutula. 

La même source regrette par ailleurs le fait de voir certaines associations et organisations, en marge de 22e anniversaire de la guerre de six jours, travailler avec un groupe de gens « n’ayant aucune qualité d’agir en faveur des victimes de cette guerre ».

Pour rappel, les armées ougandaise et rwandaise se sont battues dans la ville de Kisangani du 5 au 11 juin 2000. Ce qui avait occasionné de nombreuses pertes en vie humaine. Le nombre des victimes présentes est estimé à 6.000 personnes.