Défaite de la RDC face au Gabon : "Si les autorités décident de me limoger, ce n'est pas grave", (Hector Cúper)

Droits tiers

En réaction à chaud après la défaite de la RDC face aux Panthères du Gabon samedi 04 juin dernier au stade des Martyrs, le sélectionneur des Léopards, Héctor Cúper s'est dit prêt à partir si les dirigeants du football congolais décident de mettre fin à son contrat.

Cette réponse a été donnée suite à des questions que se posent des Congolais quant à l'avenir de l'Argentin à la tête de l'équipe nationale de la RDC, lui qui est arrivé en avril 2021 et a un contrat qui court jusqu'en 2023.

"Moi je n'ai pas de problème, j'ai une expérience dans des situations comme ça. Je n'aime pas rester dans un environnement où je ne suis pas désiré. Si les autorités décident de me limoger, ce n'est pas grave, à eux de voir", a-t-il lâché devant la presse.

La RDC a perdu son premier match des éliminatoires de la coupe d'Afrique des nations Côte d'Ivoire 2023, sur le score d'un but à zéro devant une équipe gabonaise décimée par des absences et qui est arrivée à Kinshasa 3 heures avant la rencontre, et s'est directement dirigée au stade où ils n'ont eu que quelques minutes de repos.

Malgré cette défaite, Cúper reproche à son équipe le manque d'esprit de la gagne, et un comportement pas digne d'une équipe qui veut aller loin, en rassurant qu'ils vont y travailler pour gagner le deuxième match prévu le 08 juin prochain contre le Soudan à Khartoum.

Pour rappel, depuis l'arrivée du sélectionneur Argentin en RDC, les Léopards ont livré 12 rencontres en amical et en officiel et n'ont gagné que 3 matchs avec 12 buts marqués.

Gede Luiz Kupa