Kinshasa : Des militants de l'UDPS dans la rue à Righini pour soutenir les FARDC au front dans l’Est 

Droits tiers

Plusieurs militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), cellule de Rond-point Righini, étaient dans la rue ce samedi 18 juin 2022 pour soutenir l'armée congolaise et protester contre l'insécurité dans l'est de la République démocratique du Congo. 

Présent à cette manifestation, le président de ladite cellule, Blanchard Kabala, a, dans sa communication, appelé le gouvernement à prendre en compte la proposition de construire un mur de séparation RDC-Rwanda et de rompre toute relation diplomatique avec le pays de Paul Kagame .

"Il n'y a aucun intérêt à rester dans une relation où nos mamans, nos enfants, nos frères et sœurs de l'est doivent en pâtir. C'est clair aujourd'hui, toute la communauté internationale l'a enfin compris et reconnu que l'insécurité que nous subissons à l'est depuis des décennies est une œuvre des autorités rwandaises. Voilà pourquoi nous avons mobilisé les kinois aujourd'hui pour démontrer notre amour et notre soutien à notre armée pour qu'elle reste prête à conserver l'intégrité de notre pays quoiqu'il en coûte", a dit ce cadre du parti présidentiel. 

Et de poursuivre : « Aujourd'hui, nous avons un fils du territoire à la tête du pays, l'ennemi a peur. D'où, ces agitations. Nous, nous sommes là pour soutenir notre chef de l'Etat et le gouvernement congolais afin de vaincre l'ennemi".

Signalons que les relations entre la RDC et le Rwanda sont de plus en plus tendues. Vendredi dernier, Kinshasa a ordonné la fermeture des frontières RDC-Rwanda à partir de 15h et ce, jusqu'à nouvel ordre. C'était suite à la mort d’un militaire Congolais, tué par des policiers Rwandais à la petite barrière à Goma.

Moise Dianyishayi