Tshopo : Un bureau d’âge installé sur fond de tensions à l’Assemblée provinciale

Photo tiers

Un bureau d'âge a été installé au bureau de l'Assemblée provinciale de la Tshopo, le samedi 25 juin 2022. C'est M. Joseph Kombozi Boho, directeur administratif de cet organe délibérant qui a présidé la séance plénière y afférente. Mais, elle a connu une bagarre dans le camp des élus provinciaux.

Les députés Litema Yeni, Irène Mwamini et Jacques Mandjongwe ont été désignés respectivement président, vice-président et rapporteur du bureau d’âge de l’Assemblée provinciale de la Tshopo. 

Dans cette plénière, seulement une dizaine de députés sur 28 que compte cet organe, ont été présents. 

Selon le directeur administratif de ladite assemblée, pour cette matière, la notion du quorum ne s’applique pas.

« Conformément à l’article 12 du Règlement intérieur, la notion du quorum ne s’applique pas lors de l’installation du bureau d’âge », a-t-il martelé.

Par ailleurs, le député provincial Moussa Hamadi pense qu’il y a eu violation de procédure dans cette installation. Il estime que l'installation de ce bureau d'âge est « illégal ».

« Le député le plus âgé est l’honorable Mosema, puisqu'il est absent à Kisangani. Le vice doyen en âge est le député Philippe Masikini Kamango. Donc, c’est lui qui devrait être désigné président », s’est-il plaint.

Il convient de noter en outre que cette installation s’est faite sur base de vives tentions; les députés ont transformé l’hémicycle à un terrain de boxe.