Hommages à Lumumba : Entre émotion et recueillement, une journée particulière à la Primature 

Droits tiers

Les obsèques de Patrice-Emery Lumumba se poursuivent en République démocratique du Congo. Ce mercredi 29 juin 2022, c'était autour de la Primature d'accueillir la dépouille du tout premier premier ministre du Congo-Kinshasa.

C'était un moment de recueillement rempli d'émotion, auquel plusieurs personnalités congolaises ont participé, notamment les ex-premiers ministres encore vivants, des membres du gouvernement, des ambassadeurs accrédités à Kinshasa et d'autres invités de marque. 

Tout d'abord, le cercueil transportant la relique de Lumumba a fait son entrée dans le "Jardin des premiers" à la Primature sous le coup de 17 heures locales. Et s'en sont suivis, les cantiques, les prières des confessions religieuses et le sketch des élèves de l'école Française, habillés en blanc, qui ont essayé de faire revivre le célèbre discours du 30 juin 1960, de Lumumba.

Ce moment a été aussi marqué par les témoignages de Mabi Mulumba et Bruno, anciens premiers ministres, mais aussi celui de Joseph Okito, petit-fils de Joseph Okito, un des compagnons de l'enfant du Sankuru, qui a failli lâché quelques larmes en parlant de son grand-père.

L'autre temps fort de ces hommages à la Primature, c'est le dévoilement, par le premier ministre,  Jean-Michel Sama Lukonde, d'une plaque en bas de la statuette de Lumumba reprenant une de ses citations : "Sans dignité, il n'y a pas de liberté. Sans justice, il n'y a pas de dignité. Sans indépendance, il n'y a pas d'hommes libres". 

Bien avant, le chef du gouvernement dit des "Warriors" (guerriers, ndlr) a retracé l'histoire de Patrice-Emery Lumumba, tout en mettant en exergue ses qualités et prouesses. "Ému", il a affirmé que l'ex-premier ministre est irremplaçable.

"Cher Patrice, ma situation est singulière, je suis troublé d'être celui qui occupe votre fauteuil en ce moment précis où vous revenez à la Primature. En effet, on succède à Lumumba, mais on ne le remplace pas. Je suis ému d'assumer la responsabilité de recevoir votre dépouille, 61 ans après votre martyr", a déclaré Sama Lukonde.

Par ailleurs, il s'est dit fier de faire aujourd'hui la jonction entre le gouvernement Lumumba, le tout premier de la RDC, et celui qu'il dirige. Sama Lukonde a profité de cette occasion, pour exhorter les membres de son gouvernement à être à la hauteur de la grandeur de l'esprit et de l'idéologie de Lumumba, mais également de la grandeur du Congo.

Arrivée dans la ville de Kinshasa le mercredi 22 juin dernier en provenance de la Belgique, la dépouille de P-E Lumumba sera inhumée à la Place Échangeur, ce jeudi 30 juin, à l'occasion de la célébration du 62ème anniversaire de l'indépendance de la RD Congo.

Prince Mayiro