Colonisation de la RDC par la Belgique :  "Les regrets ne suffisent pas", Fayulu réclame "pardon, justice et réparation"

Droits tiers

Dans son adresse à la population, ce jeudi 30 juin 2022, à l'occasion de la célébration du 62ème anniversaire de l'indépendance de la RDC, Martin Fayulu a affirmé que les regrets de la Belgique par rapport aux atrocités commises à l'époque coloniale sur les congolais, ne suffisent pas. 

D'après ce membre du présidium de la coalition LAMUKA, les crimes commis par la Belgique nécessitent pardon, justice et réparation.

"Les regrets du roi Philippe ont été entendus. Mais ça ne suffit pas, car il s'agit des crimes contre l'humanité qui requièrent pardon, justice et réparation", a-t-il déclaré. 

En outre, l'ex-candidat à la Présidentielle de 2018 a appelé à la mise en place au Congo-Kinshasa, d'une Commission sur le passé colonial belge.  

"Du côté congolais, il est nécessaire, comme les belges l'ont fait chez eux, de mettre en place au Congo, une Commission sur le passé colonial belge afin d'engager des pourparlers avec la Belgique et repartir sur des bases solides", a dit Martin Fayulu. 

Lors de son passage en RDC, du 07 au 13 juin dernier, le roi Philippe de Belgique a renouvelé les regrets de son pays à la RDC pour les atrocités que le peuple Congolais a subit durant la colonisation.

Prince Mayiro