Kasaï-Oriental : Investi, le gouverneur Kabeya promet d'éradiquer la pénurie d'eau et d'électricité

Photo : Droit tiers

Le gouvernement provincial dirigé par le gouverneur Patrick Mathias Kabeya Matshi Abidi, a été investi par l'Assemblée provinciale du Kasaï-Oriental le mercredi 29 juin 2022 au cours d'une plénière tenue à Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province.

S'exprimant devant les élus provinciaux, Patrick Mathias Kabeya a promis de mettre fin à la carence en eau potable et en électricité dans la ville de Mbuji-Mayi, ainsi qu'à l'intérieur de la province.

« Notre action s’intéressera aux infrastructures hydrauliques par la construction de 40 paires de forage et châteaux d'eau à travers la province afin de pallier aux limites des efforts de la REGIDESO, qui dessert péniblement 6.900 mètres cubes d’eau par jour pour un besoin journalier de 75.000 mètres cubes, soit 9% du besoin total », regrette-t-il.

Il compte aller jusqu'à au moins 19% de desserte d'ici la fin de son mandat.

« Ces nouveaux ouvrages auront l’avantage de fournir jusqu’à 7.200 mètres cubes d’eau supplémentaires par jour. Ce qui porterait la fourniture de 9% à 19% du besoin total », a promis le gouverneur Kabeya Matshi.

Concernant l'amélioration de la desserte en énergie électrique, le nouveau gouverneur prévoit la construction des micro-centrales hydroélectriques d’une capacité totale de 14 mégawatts et la construction d'une centrale photovoltaïque de 10 mégawatts.

« Une micro-centrale de 4 mégawatts sera construite dans la ville de Mbuji-Mayi et chacun des territoires connaîtra l’érection d’une micro-centrale de 2 mégawatts, soit 14 mégawatts pour l’ensemble de la province. À côté des micro centrales, nous construirons également une centrale photovoltaïque de 10 mégawatts pour davantage renforcer la desserte électrique. Ces deux dispositifs combinés pourraient permettre l’amorçage des initiatives industrielles, génératrices de la valeur ajoutée sur laquelle repose les possibilités multiples de création d'emplois », a-t-il poursuivi.

Signalons que le programme d'action du nouveau gouverneur a été voté à l’unanimité après débat par 18 députés provinciaux sur les 24 qui ont pris part à cette plénière.

Kazadi Lukusa, à Mbuji-Mayi