Maniema : L'Office des routes a besoin de 6 millions $ pour réhabiliter le réseau routier

Droits tiers

La direction provinciale de l’Office des routes du Maniema a besoin de 6 millions de dollars américains pour entamer les travaux de réhabilitation du réseau routier de cette partie de la République démocratique du Congo qui se trouve actuellement dans un état piteux.

C'est son directeur provincial, l’Ingénier Mange Dikese qui l'a fait savoir dans une interview accordée à la presse ce vendredi 1er juillet 2022. Il renchérit que si ce montant est décaissé par le trésor public pendant cette période de saison sèche, plusieurs routes en état de délabrement seront réhabilitées dans la région.

« Nous avions évalué d’une façon chiffrée ; c’est 6 000 000 $ pour que nous puissions rendre fonctionnels tous nos axes routiers. Il se fait que nous sommes dans la bonne période sèche mais l’argent tarde à venir et il n’y a pas d’écho. Vraiment c’est ça notre inquiétude », a-t-il confié.

Mange Dikese indique que le réseau routier de la province du Maniema est très dégradé et que seulement 35% dudit réseau restent en bon état.

« Nous avons un critère d’évaluation de l’état de routes. Je vous dis dans l’ensemble de la province c’est pratiquement 35% des routes qui sont presqu’en bon état », a-t-il fait savoir.

Au total, 9 axes prioritaires ont été retenus par l'Office des routes à savoir les tronçons Kindu-Kasongo-Wamaza-Salamabila qui conduisent vers Bukavu ainsi que Kindu-Kalima-Lubile vers l'est du pays.

Il sied de noter que la vie est devenue chère au Maniema suite au mauvais état des routes. Une situation qui fait que les échanges commerciaux s’effectuent en grande partie par la voie aérienne et fluviale. 

Le Maniema fait partie des provinces les plus enclavées de la République démocratique du Congo, rapporte notre source.

Morisho Tambwe, à Kindu