RDC : L'ARE et la SYCOHYDRO amorcent la procédure de certification de la centrale hydroélectrique de Busanga

Droits tiers

L’Autorité de Régulation du secteur de l’Électricité (ARE) et la Société Sino-Congolaise Hydroélectrique (SYCOHYDRO) amorcent la procédure de certification de la centrale hydroélectrique de Busanga et la ligne de transport Haute tension 220 KV Busanga répartiteur de Kapata (SICOMINES). 

Ce dossier était au menu d'une séance de travail, le mardi 21 juin 2022, entre les experts de l'ARE et une délégation de la SYCOHYDRO venue du Lualaba, conduite par Matthieu Abena Gongo, président du comité de pilotage, de suivi et d’accompagnement du projet de construction de la centrale de Busanga.

Les échanges ont porté sur les éléments de la documentation à mettre à la disposition de l’ARE et de l’expert indépendant qui sera recruté, sans oublier la préparation du protocole à suivre dans la certification.  

« Il a été question d’examiner avec les experts de l’ARE les conditions de délivrance d’un certificat de conformité lié à la centrale elle-même et à la ligne de transport du courant électrique menant vers le répartiteur de Kapata », a indiqué Matthieu Abena.

D’après lui, ces discussions augurent un lendemain meilleur pour la matérialisation de ce projet. 

« Il va être établi un chronogramme détaillé de la procédure et toutes les diligences nécessaires seront dégagées pour qu’on puisse arriver à la délivrance in fine du certificat de conformité qui pourrait permettre la mise en route de cette centrale », a-t-il précisé. 

Pour obtenir le certificat de conformité, selon les experts de l'ARE, l’opérateur doit produire notamment la dernière version des études de conception de l’aménagement, comprenant notamment les études topographique, hydrologique, géologique et géotechnique ainsi que les notes de calcul des principaux ouvrages et équipements. 

La centrale hydroélectrique de Busanga, d’une capacité de 240 MW (quatre turbines de 60 MW) dont une production moyenne de 1320 milliards de Kilowatts heure, est située dans le territoire de Lubudi, la chefferie de Munanga, dans la province du Lualaba, à environ 140 Km de Kolwezi. Elle est construite dans le cadre de la coopération sino-congolaise par le projet sino-congolais des mines (SICOMINES).

Merveil Molo