Tanganyika : les enseignants conditionnent la tenue de l'ENAFEP par la liquidation des fonds d'organisation et des arriérés de 2020 et 2021

7sur7.cd

Dans un communiqué parvenu à 7SUR7.CD ce dimanche 3 juillet 2022, l'intersyndicale des enseignants de l'EPST de la province du Tanganyika exige le report de l'Examen national de fin d'études primaires (ENAFEP) prévu du 05 au 06 juillet prochain.

Ils conditionnent leur participation à ces épreuves nationales par la liquidation des fonds d'organisation et des arriérés des éditions 2020 et 2021. 

« À cette occasion, nous  soutenons la position du SYNIECO qui exige le repport jusqu'à la liquidation des fonds d'organisation de cette  édition et des arriérés des éditions 2020 et 2021.
À cette occasion, nous  rappelons aux enseignants  membres des syndicats 
SYNECATH, SYECO, SYNEP, SEC, SYNAP, FESAC, SYNIECO de se rassurer que toutes les conditions sont réunies pour le paiement des intervenants des éditions 2020, 2021 et 2022
», lit-on dans ce document. 

Dans la foulée, l'intersyndicale de l'EPST dans cette province demande aux enseignants de boycotter ces épreuves s'ils ne sont pas payés avant leur tenue.

« Sans cette assurance, nous les conseillons de s'abstenir de participer comme intervenants à ces épreuves, car la lecture de l'évolution après le report, prouve un manque criant de considération, volonté et de respect envers les enseignants par le gouvernement de la RDC, qui est incapable d'assumer ses responsabilités de prendre en charge la gratuité de l'école  primaire. Une attitude que nous dénonçons », poursuit ledit document.

Initialement prévu du 23 au 24 juin, l'ENAFEP avait été déprogrammé pour le mardi 5 jusqu'au mercredi 6 juillet 2022 suite aux contraintes liées au transports aériens. 

Marcelo Mfumu