Afrique : La 21ème session ordinaire de la Conférence des États membres de la CEEAC prévue le 25 juillet à Kinshasa

Droits tiers

Le ministre de l’Intégration Régionale et de la Francophonie, Didier Mazenga, a présenté au Conseil des ministre du vendredi dernier, la note d’information sur la tenue à Kinshasa, le 25 juillet 2022, de la 21ème Session Ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement des Etats membres de la CEEAC.

C'est ce qu'indique le compte-rendu du conseil des ministres signé par le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya. 

Cette rencontre de haut niveau, qui se tiendra en présentiel, sera précédée, à partir du 20 juillet, des plusieurs réunions techniques préparatoires impliquant les Experts des différents Etats membres.

Il sied de noter que cette rencontre se tiendra dans un contexte régional marqué par plusieurs menaces à la paix, la sécurité et la stabilité parmi lesquelles :

- La flambée des prix des produits de première nécessité dans les Etats membres suite notamment aux mauvaises campagnes agricoles et aux difficultés d’importation liées à la crise russo-ukrainienne ;

- La persistance de l’activisme des groupes armés rebelles, des groupes terroristes et autres forces négatives dans la région ;

- La persistance de la crise humanitaire due aux déplacements des populations dans la région à cause de l’insécurité ;

- L’agression de la République démocratique du Congo par le Rwanda, sous couvert par le mouvement terroriste M23.

Signalons par ailleurs que le conseil des ministres, qui était dirigé par le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo en présentiel, a pris acte de cette note d’information.

Jephté Kitsita