Nord-Kivu : De fortes perturbations dans la desserte en eau et en électricité annoncées à Goma (Communiqués)

Photo 7SUR7.CD

La ville de Goma va connaitre des fortes perturbations dans la desserte en électricité et en eau potable durant cette saison sèche, et en particulier ces six prochains jours, entre le 06 et 12 juillet 2022.

C'est ce qu'annoncent la Société Nationale d'électricité (SNEL), la Régie de distribution d'eau potable (REGIDESO), et la Société Virunga Énergies, dans des communiqués parvenus à 7SUR7.CD.

D'abord, la SNEL justifie les perturbations dans son secteur par les travaux qui doivent s'effectuer à la centrale hydroélectrique de Ruzizi 1er à Bukavu, où le groupe alternateur numéro 3 est en panne depuis quelques mois et dont les réparations se poursuivent.

Cette crise d'approvisionnement de l'électricité de la SNEL, devra directement affecter la desserte en eau potable et la REGIDESO indique que 12 des 18 quartier de Goma seront touchés, y compris une partie du territoire de Nyiragongo.

« Il y aura des fortes perturbations dans la desserte en eau potable. La REGIDESO prie à ses abonnés des quartiers concernés de pouvoir se constituer des réservés d'eau chaque fois que l'eau coule au robinet », souligne la REGIDESO dans sa note transmise à 7SUR7.CD.

Ensuite, la société Virunga Énergies, un projet du Parc National des Virunga qui fournit l'électricité à Rutshuru, Nyiragongo et Goma, fait savoir qu'en cette période de saison sèche, une baisse du niveau d'eau de la rivière Rutshuru s'observe et impacte sur la production du courant de la centrale hydroélectrique de Matebe.

« La centrale de Matebe n'arrive plus à atteindre sa capacité de production d'électricité habituelle. Cette situation occasionne, depuis quelques jours, des perturbations dans la fourniture de l'électricité qui, visiblement, pourraient se poursuivre et s'intensifier tout au long de cette saison [sèche, ndlr] », stipule le communiqué de Virunga Énergies publié mardi 05 juillet.

Chaque saison sèche, Goma souffre du manque d'eau potable qui pousse les habitants de plusieurs quartiers à se ravitailler au lac Kivu à leurs risques et périls. Des mouvements citoyens organisent souvent des manifestations pour dénoncer ce manque d'eau dans une ville touristique.

Glody Murhabazi, à Goma