Lualaba : Le gouvernement provincial compte faire des jeunes transferés à Kaniama Kasese des « bâtisseurs », (Min. Intérieur)

Photo tiers

Au Lualaba, beaucoup de jeunes « délinquants » communément appelés « Chegués » ont été transférés à l'école des métiers de Kanyama Kasese dans la province du Haut-Lomami.

Leur transfèrement dans cette partie de la République démocratique du Congo s'inscrit dans le cadre de l'opération « zéro délinquant » décrétée par le Gouvernement provincial du Lualaba.

Dans un point de presse animé le vendredi 05 août 2022 à Kolwezi, Déodat Kapenda Wa Kapenda, ministre provincial de l'intérieur et sécurité du Lualaba, est revenu sur le bien-fondé de cette opération qui, dit-il, s'assigne le but de faire des jeunes délinquants de la région des « bâtisseurs. »

« La République a besoin d'une main d'œuvre et des citoyens responsables. J'étais heureux quand j'ai vu les images de l'arrivée de nos jeunes à Kanyama Kasese. Ils ont compris que ce n'était pas une prison mais plutôt un environnement qui allait leur permettre de changer de statut de chegués au statut des bâtisseurs. Nos jeunes qui sont partis, ne reviendront plus ici chegués mais reviendront bâtisseurs pour contribuer au développement de la République et de la province », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, Déodat Kapenda qui a fustigé la compagne de diabolisation de l'opération « zéro délinquant » menée par certaines personnes, a signifié que la plupart de jeunes ont été arrêtés dans les lieux communément appelés « staffs » (endroits où sont consommés les boissons à forte dose : ndlr).

Il a profité de l'occasion pour dresser un bilan officiel de cette opération. Le numéro un de la sécurité au Lualaba parle de 181 jeunes transférés à l'école des métiers de Kanyama Kasese et de 32 mineurs sans abris dont 2 filles confiés aux centres d'accueil de la place.

« Le total des arrestations c'est 246. Total des libérés, c'est-à-dire après le tri pour savoir qui est malade, qui est élève et qui est fou c'est : 65 personnes, qui sont réparties de la manière suivante : 19 personnes ont justifié leurs statuts, c'est-à-dire élèves et autres. 46 enfants mineurs dont 30 garçons confiés aux centres d'accueil Maison Kwetu et 2 filles qui seront probablement acheminées chez Maman Tabitha. 178 et 3 volontaires sont restés après le tri. Ce qui fait un total de 181 personnes. Et ce sont les 181 personnes qui sont arrivées à Kanyama Kasese », a-t-il expliqué.

Déodat Kapenda renseigne en outre que cette opération va se poursuivre jusqu'à ce que le phénomène « chegué » soit totalement éradiqué dans la ville de Kolwezi. L'opération « zéro délinquant » au Lualaba avait été décidée lors d'un Conseil de sécurité provincial.

Marcelo Mfumu, à Kolwezi

Étiquettes