RDC : Les syndicalistes de la GÉCAMINES demandent à l'IGF de rappeler à l'ordre ses inspecteurs « qui bloquent notamment les paiements du personnel », (Document)

Droits tiers

Dans une correspondance adressée à l’inspecteur général des finances, chef de service, Jules Alingete Key et dont une copie est parvenue à 7SUR7.CD ce samedi 6 août 2022, les syndicats représentatifs de la Générale de Carrière et des Mines (GECAMINES), dénoncent la méthodologie de travail des inspecteurs de l’IGF, dans l’encadrement qui se fait dans cette société.

D’après ces syndicalistes, la façon de faire des inspecteurs de l’IGF surprend tous les acteurs internes et externes dans le traitement de différents dossiers qui leur sont soumis.

Ces derniers révèlent quelques faits qui dérangent, notamment le temps de travail de plus au moins de 3 à 4 heures par semaine, l’imposition dans le traitement des  dossiers et les blocages de différents paiements liés au personnel tels que les avances sur salaire et avances capitale-pension.

(Ci-dessous, la correspondance adressée à l’IGF chef de service)

Droits tiers

Droits tiers

Droits tiers

Jephté Kitsita