RDC - Grève des médecins : Le SYNAMED sollicite l'implication du 1er vice-président du Sénat dans le dénouement de la crise 

Droits tiers

Le Syndicat national des médecins (SYNAMED) sollicite l'implication du premier vice-président du Sénat pour qu'une solution soit trouvée à la grève des médecins déclenchée depuis le 06 juillet dernier dans les hôpitaux publics.

Le lundi 08 août 2022, à Kinshasa, une délégation de cette structure conduite par le docteur John Senga, a rencontré le numéro 2 de la chambre haute du Parlement, afin de lui présenter les doléances des médecins, et obtenir son implication dans le dénouement de cette crise. 

"Nous sommes venus lui présenter nos doleances et, en tant qu'elu du peuple, il doit nous aider à trouver la solution auprès de l'exécutif national afin que la population soit prise en charge par les médecins'', a déclaré le Dr John Senga.

Et d'ajouter : ''Le mouvement de grève à commencé depuis le 6 juillet 2022, d'abord par l'instauration d'un service minimum qui a duré trois semaines. Et depuis une semaine, nous sommes en phase de la radicalisation de notre mouvement, c'est-à-dire hôpitaux sans médecins, nous voulons que l'honorable trouve des solutions à cette situation''.

Pour sa part, le premier vice-président du Sénat, Eddy Mundela Kanku, a exprimé son "ferme" engagement à approcher l'exécutif national en toute urgence afin de trouver une solution à cette situation.

Il sied de signaler que parmi les revendications des blouses blanches figurent notamment la mise sous statut des 10.000 médecins non mécanisés, l’alignement de plus 6.000 médecins non bénéficiaires de la prime de risque des médecins au nombre desquels près 1.700 médecins qui devraient se retrouver dans le fichier Bibwa, mais qui ne sont toujours pas pris en compte dans l’alignement, ainsi que la prise en compte de l’indemnité de transport et de logement.

Prince Mayiro