RDC : Bahati invite la CENI à organiser les élections dont les résultats « reflètent la volonté exprimée par le peuple »

Droits tiers

Dans son discours d’ouverture de la session de septembre 2022 du Sénat, le président de cette chambre du parlement, Bahati Lukwebo, a abordé plusieurs points d’actualité, notamment celui relatif aux préparatifs des élections de 2023.

Bahati Lukwebo a ainsi invité la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à organiser en 2023 des élections dont les résultats vont refléter la volonté du peuple pour éviter des critiques enregistrées lors des précédentes élections.

« J’invite la Commission électorale nationale indépendante à s’inspirer des critiques récurrentes lors de l’organisation des élections antérieures et des observations y relatives pour parfaire son travail afin d’aboutir aux résultats électoraux qui reflètent la volonté exprimée par le peuple souverain », a-t-il dit dans son discours.

Pour lui, la CENI doit tout mettre en œuvre pour que l’après 2023 soit différent des périodes qui ont précédé d’autres élections organisées en RDC.

« Désormais, l’après élection ne peut pas être une période épouvantable pour le peuple congolais », a martelé le président du Sénat.

Concernant la nouvelle loi électorale promulguée en juillet dernier par le président de la République, le « speaker » de la chambre haute du parlement dit être « convaincu qu’elle améliorera l’indépendance, l’efficacité et la neutralité de la CENI et permettra d’éviter les irrégularités maintes fois décriées précédemment ».

Bienfait Luganywa