Conférence Risque Pays RDC : Nicolas Kazadi insiste sur l’engagement du pays dans le secteur agro-industriel pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle 

Droits tiers

Le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a lancé ce jeudi 29 septembre 2022, la première édition de la Conférence Risque pays RDC (CRP-RDC) consacrée aux questions économiques du pays. 

Organisée par le ministère des Finances, cette conférence permettra de présenter un rapport risque pays, élaboré par l’agence de notation panafricaine Bloomfield Investment Corporation, qui établit la cartographie de risque de la RDC, en mettant en relief ses atouts, ses opportunités et ses axes d’amélioration. 

Prenant la parole, le ministre des finances, Nicolas Kazadi, a salué l’élan d’améliorations du climat des affaires en RDC, qui s’est vue attribuer la notation BBB (note d’investissement) avec une perspective stable à long et à court terme, dans le rapport de l’agence Bloomfield.

Déterminé à poursuivre ce travail d’amélioration de la notation dont la dernière date du mois de juin de cette année, Nicolas Kazadi a martelé sur l’engagement de la RDC dans le secteur d’agro-industriel qui, selon lui, va améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, mais aussi atténuer l’incidence de la pauvreté sur les ménages ruraux et renforcer la résilience des populations.

« Nous sommes engagés à travailler dans le secteur d’agro-industriel, d’autant plus que notre pays se positionne comme pays-solution à cause de nos richesses naturelles », a déclaré Nicolas Kazadi.

Droits tiers

Signalons par ailleurs que la République démocratique du Congo s’est engagée, depuis plusieurs mois, dans un processus d’évaluation de sa qualité de crédit à travers différents exercices de notation financière. Après des notations en devises étrangères effectuées par deux agences internationales, l’agence de notation panafricaine Bloomfield Investment Corporation a été sollicitée pour une notation en monnaie locale à l’instar de nombreux pays du continent, dont le Bénin, la Côte d’Ivoire et le Sénégal.

La RDC a obtenu la note de BBB à long terme et de A2 à court terme avec une perspective stable. À la suite de cette notation financière en monnaie locale, Bloomfield élaborera un rapport risque pays RDC à partir d’une étude qui évaluera les paramètres suivants :

• L’environnement économique (climat des affaires et performances macro- économiques) ;

• La gestion des finances publiques ;

• La solidité du système monétaire et financier ;

• L’environnement social ;

• L’environnement politique.

Pour la petite histoire, la Conférence Risque Pays (CRP) est un concept introduit depuis 2017 par l’agence de notation panafricaine Bloomfield Investment Corporation. C’est une conférence débat dont l’objectif principal est de donner une perspective africaine de l’interprétation du risque des pays du continent.

Le concept est de produire un rapport de risque pays qui établit la cartographie de risque d’un pays donné et lui octroyer une note en prenant en compte l’environnement économique, social et politique.

Droits tiers

L’agence Bloomfield met en relief non seulement les atouts, les opportunités et les forces du pays, mais également ses faiblesses et ses axes d’amélioration, afin de donner une meilleure visibilité aux investisseurs et aux partenaires au développement.

Ce rapport indépendant est présenté pendant la conférence à un parterre d’experts, de politiciens, de diplomates, de responsables d’industries, de cadres du secteur privé et du secteur public, ainsi que des membres de la société civile.

Le ministre des Finances, en tant que représentant du pays concerné, intervient ensuite pour partager la réaction du gouvernement relativement à la note obtenue et au contenu du rapport.

La particularité de la Conférence Risque Pays est qu’elle donne ensuite la parole aux acteurs susmentionnés au cours de débats ouverts, à travers plusieurs panels abordant les principales problématiques relevées dans le rapport risque pays. Dans l’optique de faire contribuer les différents acteurs de développement à la croissance du pays, les panels offrent l’opportunité de débats contradictoires et constructifs entre les panélistes et les participants.

L’objectif est de conduire à des réflexions permettant de susciter des solutions pour toutes les catégories socioprofessionnelles. La Cote d’Ivoire a été le premier pays hôte de la Conférence Risque Pays, qui en est déjà à sa 6ème édition et est devenue l’événement économique et financier de référence.

La Conférence Risque Pays se tient donc pour la première fois en Afrique centrale, et précisément en République Démocratique du Congo.

Jephté Kitsita