Nord-Ubangi/Pénurie de carburant : à Gbadolite, le litre d'essence se négocie jusqu'à 4$

Photo 7SUR7.CD

La ville de Gbadolite, chef-lieu du Nord-Ubangi fait face à une pénurie de carburant sans précédent. En conséquence, le prix du litre d'essence a galopé. Une situation qui impacte déjà sur les activités des conducteurs des taxi-motos dans cette ville située au Nord-Ouest de la République démocratique du Congo.

Selon un motard de la ville de Gemena, chef-lieu du Sud-Ubangi qui revient d'un voyage à Gbadolite ce mardi 04 octobre 2022, un litre d'essence qui se vendait à 5000 CDF dans les stations-service de cette entité, se négocie désormais jusqu'à 8000 CDF, soit 4 dollars américains.

« La situation est bien réelle. Le prix du carburant a galopé. Un litre d'essence coûte entre 7000, 7500 et 8000 CDF à Gbadolite. J'ai dépensé beaucoup d'argent pour me ravitailler en carburant avant de rentrer à Gemena », a-t-il déclaré à 7SUR7.CD. 

D'autres sources jointes à Gbadolite par 7SUR7.CD confirment la nouvelle et ajoutent que le prix du transport en commun a doublé suite à la hausse du prix de carburant. Le coût d'une circulation locale à moto en ville de Gbadolite est passé de 500 à 1000 CDF.

Le prix des produits pétroliers ne cesse d'augmenter dans plusieurs villes de la République démocratique du Congo suite à la pénurie de carburant due à la crise russo-ukrainienne. À Gemena par exemple, un litre d'essence qui coûtait 3500 CDF se vend actuellement à 4.500 CDF dans les stations-service.

Face à la problématique d'approvisionnement des produits pétroliers dans l'espace Kasaï et le Grand Équateur, Didier Budimbu, ministre congolais des Hydrocarbures entend réunir autour d'une table les gouverneurs de 10 provinces dont le Sud-Ubangi et le Nord-Ubangi pour trouver une solution à cette pénurie.

César Augustin Mokano Zawa