Loi sur la gestion de terre : Des chefs coutumiers félicitent Molendo Sakombi pour la prise en compte de leurs problèmes

Droits tiers

Des chefs coutumiers ont, après avoir assisté le mercredi 23 novembre 2022, à la présentation du projet de loi sur la gestion de la terre à l'assemblée nationale, félicité le ministre des affaires foncières Aimé Molendo Sakombi qui selon eux, a reconnu le pouvoir de l'autorité coutumière dans cette nouvelle loi.

Approché par le reporter de 7SUR7.CD, Kenge Muteba, chef coutumier du secteur de Mussamba dans la province du Kwango, a salué le travail abattu par Molendo Sakombi qui a pris en compte les problèmes des autorités coutumières.

« Je félicite le ministre qui a initié une loi qui prend en compte les problèmes des chefs coutumiers. Je félicite aussi les honorables députés qui ont eu à reconnaître les droits des chefs coutumiers », a-t-il déclaré.

De son côté, Mbelo Landu Raudain, chef coutumier de la ville de Kenge, a insisté sur le respect des règles (lois) de la coutume qui, selon lui, est souvent pris en sandwich par l'autorité administrative.

« Nous étions invités a participé dans cette plénière parce que cette affaire concerne en premier les chefs coutumiers. Nous avons tous trouvé la coutume comme premier pouvoir dans ce monde, l'état est après. Ce sont les chefs coutumiers qui existaient avant, ils nous ont trouvé avec nos lois. Chaque coutume avait ses règles et l'État est venu nous rajouter encore ses lois. Voilà pourquoi nous voulons aussi que nos règles soient aussi prises en compte pour éviter les divergences entre l'autorité coutumière et l'État », a dit Mbelo Landu Raudain chef coutumier de la ville de Kenge.

Pour rappel, ce projet de loi présenté devant l'assemblée plénière par le ministre des Affaires Foncières, apporte des innovations, notamment le renforcement de la protection des terres occupées par les communautés locales et peuples autochtones pygmées ainsi que droits fonciers coutumiers.

Roberto Tshahe