CHAN : « Je reconnais que je me suis peut-être trompé, mais face au Sénégal il faut gagner », (Otis Ngoma)

Droits tiers

À 24 heures de son dernier match du groupe B, l'équipe nationale locale de la RDC n'est toujours pas rassurée de continuer la compétition, si elle ne gagne pas.

En conférence de presse d'avant match ce samedi à Annaba, 4e Ville d'Algérie où loge le groupe de la RDC, le sélectionneur des Léopards Otis Ngoma a reconnu avoir fait certains mauvais choix, mais reste confiant pour la suite de la compétition.

Après avoir donné comme argument le fait que l'équipe n'a pas eu suffisamment le temps de préparation, le patron du staff technique pense qu'il faut oublier les deux premiers matchs et penser à la qualification en quart de finale de cette 7e édition du Championnat d'Afrique des Nations Algérie 2022.

« Nous avons eu le temps de parler entre nous, nous nous sommes posés des vraies questions et nous avons regardé les premiers matchs afin de comprendre pourquoi ça ne marche pas. Et j'ai compris que je me suis peut-être trompé sur certains choix. J'assume les deux matchs nuls, maintenant il faut travailler pour se qualifier pour notre peuple qui mérite d'être heureux », a-t-il dit en conférence de presse.

Pour sa part, Jean-Marc Makusu qui a accompagné l'entraîneur pense qu'il est temps de porter le statut de favori et le défendre afin de ne pas quitter la compétition si tôt.

« Nous avons des atouts et nous avons de l'expérience dans cette compétition. C'est vrai qu'il y a des jeunes autour de moi qui ont du mal à entrer dans la compétition mais nous avons parlé et tous devrons à présent jouer à fond pour gagner, c'est ce qui compte », a-t-il renchéri.

La RDC qui compte 2 points après avoir fait deux nuls de zéro but partout, va devoir gagner contre les Lions de la Teranga qui comptent 3 points et n'ont besoin que d'un match nul.

Le match se jouera Dimanche 22 janvier à 20h00, heure Kinshasa, au même moment que l'autre match du même groupe qui va opposer la Côte d'Ivoire à l'Ouganda.

Depuis Annaba, Gede Luiz Kupa.