RDC : Début de l'enrôlement des congolais résidant en Afrique du Sud, Belgique et France 

Droits tiers

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a donné le go, ce mercredi 25 janvier 2023, de l'opération d'identification et d'enrôlement des électeurs dans la deuxième aire opérationnelle. 

Cette aire opérationnelle comprend 9 provinces notamment celles du Grand Kasaï et le Haut-Katanga. 

Pour ce faire, annonce la Centrale électorale, Denis Kadima Kazadi s'est envolé pour l'intérieur du pays en vue de lancer cette opération. Le président de la CENI, renseigne la même source, va parcourir 5 provinces de la deuxième aire opérationnelle.

Cette opération concerne aussi la diaspora congolaise de 3 pays, à savoir : l'Afrique du Sud, la Belgique et la France. 

En France, l'opération de Révision du fichier électoral (RFE) a été lancée par le premier vice-président de la CENI, Bienvenu Ilanga,  à l'ambassade de la RDC. À en croire la CENI, 4 machines sont disponibilisées pour enrôler le plus grand nombre de congolais résidant dans le pays de Molière.

Par ailleurs, en Belgique, c'est Didi Manara, décision vice-président de cette institution d'appui à la démocratie, qui a donné le go de l'enrôlement des congolais résidant dans ce pays. Et en Afrique du Sud, le rapporteur de la CENI, Patricia Nseya, a accompli le même acte. 

Pour l'opération de RFE dite enrôlement et identification des électeurs, la CENI compte enrôler 50 millions d'électeurs en vue de la tenue des élections générales prévues en fin de cette année 2023. 

Prince Mayiro