RDC : Félix Tshisekedi va bientôt mettre sur pied un plan d’urgence du climat des affaires

Image
Droits tiers

Dans son allocution à l'occasion de la cérémonie d'échanges de vœu à la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) le 16 février 2023, le chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a reconnu que les efforts fournis jusqu’ici, n’ont pas purgé toutes les préoccupations des opérateurs économiques relatives au climat des affaires. 

A en croire Félix Tshisekedi, ces préoccupations font partie des défis auxquels la République démocratique du Congo est confrontée. 

« Il ne s’agit pas de nouveaux défis mais des situations qu’on a vu s’enraciner depuis des décennies. Ce que je fais à l’occasion de cette cérémonie d’échange des vœux, c’est de vous rendre compte des efforts que le Gouvernement, sous mon impulsion, ne cesse de faire pour relever ces défis », a dit Félix Tshisekedi.

Dan la foulée, le président Tshisekedi a indiqué que lors de la présentation du tableau de bord numérique de suivi-évaluation des réformes du climat des affaires au Conseil des ministres, il avait annoncé une évaluation trimestrielle de l’état de la mise en œuvre des réformes et assignations ministérielles dans le secteur du climat des affaires qui se fera en réunion restreinte.

« A ce jour, j’ai déjà présidé deux réunions restreintes d’évaluation, à l’issue desquelles j’ai encore exprimé ma ferme volonté d’améliorer l’image de la République Démocratique du Congo en matière de climat des affaires et j’ai mis un point d’honneur à instruire le premier ministre ainsi que les ministres réformateurs d’atteindre les résultats escomptés dans la mise en œuvre de leurs assignations respectives », a-t-il renchéri. 

A l’issue de ces réunions, Félix Tshisekedi a révélé que l’action gouvernementale a atteint un taux de réalisation des réformes d’environ 40%, bien que cela ne soit pas encore le point optimal et que la réalité sur terrain ne rejoint pas encore totalement celle des reformes finalisées. 

« Néanmoins, les membres du Gouvernement concernés savent à quel point je tiens à ce que toutes les assignations soient réalisées dans l’intérêt de notre environnement des affaires. C’est dans ce cadre que je compte, dans les prochains jours, mettre sur pied un plan d’urgence du climat des affaires, notamment en me basant sur les résultats du Baromètre que j’ai initié afin de régler les questions préoccupantes de l’heure et les problèmes opérationnels qui constituent une pesanteur pour le développement socio-économique du pays », a-t-il annoncé.

Ce plan, selon le chef de l'État, sera élaboré dans le cadre d’une nouvelle approche d’interaction, Secteur Public / Secteur Privé, impulsée par lui-même et implémentée par le premier ministre, les ministres réformateurs, la Cellule climat des affaires et les services concernés par la problématique du climat des affaires. 

Ce Plan permettra aussi de motiver et de fédérer les différentes parties prenantes autour de la vision de Félix Tshisekedi, en ce qui concerne l’amélioration du climat des affaires et l’environnement économique en général.

Jephté Kitsita