RDC: la jeunesse du PPRD condamne "les dérapages verbaux" de certains militants UDPS et l'indifférence de la hiérarchie de leur parti

Publié lun 22/07/2019 - 18:10
7sur7


La jeunesse du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie, "PPRD", dénonce ce qu'elle qualifie "des dérapages verbaux" de certains militants de l'Union pour la démocratie et le progrès social, "UDPS" qui, d'après elle, se livrent "à des attaques sans fondements" contre l'ex président de la République Joseph Kabila, autorité morale du Front commun pour le Congo (FCC). Les jeunes du PPRD ne s'expliquent pas l'indifférence des responsables de l'UDPS face à ses dérapages qui mettent en danger la coalition FCC-CACH et la stabilité des institutions de l'État.

Dans un communiqué parvenu à 7SUR7.CD ce lundi 22 juillet, Papy Pungu, président de la jeunesse du PPRD, fustige "la complicité coupable de la hiérarchie de l'UDPS" qui se traduit par "une indifférence" qui, d'après lui, tire les ficelles par rapport à cette situation. 

"Ces attaques en règle, aussi saugrenues que désobligeantes qu’elles sont, semblent vraisemblablement orchestrées, hélas, avec la complicité coupable de la hiérarchie de l’UDPS qui, tirant des ficelles, s’illustre en outre par une indifférence qui dénote d’un manque de respect vis-à-vis du partenaire avec lequel l’on a pourtant décidé de construire une coalition pour la gestion du pays", lit-on dans ce communiqué. 

Cependant, la jeunesse du PPRD interpelle les responsables de l'UDPS à prendre des mesures qui s'imposent notamment dans l'encadrement et dans l'éducation de leurs militants en vue "d'éradiquer tous comportements" visant à affaiblir la coalition CACH-FCC. 

Tout en rappelant que l'idée de mettre en place cette coalition est venue de leur leader Joseph Kabila, Papy Pungu exhorte l'actuel président de la République à poursuivre sur cette lancée en privilégiant la concorde afin que la coalition CACH-FCC soit en mesure de répondre favorablement aux aspirations du peuple congolais. 

Toujours dans cette optique, la jeunesse du PPRD réitère son attachement indéfectible à Joseph Kabila, autorité morale du FCC et appelle tous les responsables de CACH et du FCC à mettre en avant la cohésion et le respect mutuel. 

Signalons que Fils Mukoko, l'un des militants de l'UDPS, a, lors d'un point de presse le 18 juillet dernier, tenu des propos durs à l'endroit de l'ancien Chef de l'État Joseph Kabila en le qualifiant de "l'incarnation du mal congolais".

En réaction, "les Bérets rouges", une structure du PPRD, étaient, dans une vidéo relayée dans les réseaux sociaux, montés au créneau pour fustiger ses propos. Eux, également, s'étaient distingués par des déclarations discourtoises vis-à-vis de Félix Tshisekedi. 

Depuis, Augustin Kabuya,  secrétaire général de l'UDPS,  a appelé au calme et à la consolidation de la coalition CACH-FCC.


Merveil Molo/Stagiaire