RDC: La Banque Mondiale s'engage à fournir son soutien financier au gouvernement pour soutenir la gratuité de l'enseignement de base 

Publié sam 14/09/2019 - 10:36
7sur7

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a reçu en audience le vendredi 13 septembre 2019 une délégation de la Banque Mondiale conduite par l'administrateur Groupe Afrique II, Jean-Claude Tchatchouang. 

D'après la cellule de communication de la primature, la situation économique et financière de la RDC était l'un des sujets sur la table des discussions entre le chef du gouvernement et ladite délégation. 

Outre cette question, la gratuité de l'enseignement de base dans les écoles publiques a fait également l'objet des échanges entre les deux parties. Et à ce titre, la Banque Mondiale s'est engagée à fournir son soutien financier au gouvernement congolais pour appuyer cette initiative lancée par le président de la République Félix Tshisekedi dès la rentrée scolaire de cette année 2019-2020, renseigne la même source. 

À l'issue de l'audience lui accordée par le chef du gouvernement, J-C Tchatchouang a affirmé que la Banque Mondiale reste disposée à accompagner l'exécutif national dans la concrétisation d'autres projets dans divers secteurs, rapporte la cellule de communication de la primature. 

Toujours selon la même source, peu après cette visite, le Premier ministre Sylvestre Ilunkamba a aussi accordé son hospitalité au représentant du Fonds Monétaire International en RDC, Philippe Egoume où ils ont abordé les questions liées au cadre macro-économique. 

À noter que la gratuité de l'enseignement de base est une obligation constitutionnelle (cfr article 43) mise en oeuvre par la volonté du président Tshisekedi. 

Le Trésor public devra alors débourser chaque année une enveloppe de près de 2,6 milliards USD pour assurer son effectifivité, d'après les conclusions de la table ronde sur la gratuité de l’enseignement qui s’est tenu ici à Kinshasa.

Merveil Molo/Stagiaire