Lubero : Un accrochage entre FARDC et Maï-Maï provoque le déplacement de la population à Lusogha

Publié mar 17/09/2019 - 18:36
7sur7

Des affrontements entre un groupe des miliciens Maï-Maï et les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont, dans la nuit du lundi à ce mardi 17 septembre 2019, provoqué un déplacement massif des habitants de Lusogha, un village situé à l’Ouest de Kanyabayonga dans le territoire de Lubero (Nord-Kivu).

Les sources administratives dans la région ne donnent pas encore un bilan définitif mais, elles précisent que ce sont les Maï-Maï qui ont été les premiers à donner l’assaut contre une position de l’armée dans la zone. S’en est suivi un échange des tirs entre les deux parties, indique Heri Vutseme, fonctionnaire délégué du gouverneur du Nord-Kivu basé à Kanyabayonga.

"Il y a eu accrochage entre les FARDC et les Maï-Maï. La population s’est dirigée à Miriki (un autre village situé près du lieu du drame, Ndlr). Que la population reste calme. Le service spécialisé est en train de faire son travail", a-t-il rassuré.

Cette autorité administrative ajoute que l’ennemi n’a pas su résister face à la riposte de l’armée loyaliste. D’où, il a pris fuite après les intenses combats.

La société civile locale elle, appelle au renforcement de l’appareil sécuritaire dans tout l’ensemble du village Lusogha et environs pour afin, restaurer la paix dans le territoire de Lubero miné par plusieurs groupes armés négatifs (Maï-Maï).

Joël Kaseso depuis Butembo