RDC : "Mon objectif n’est pas de voir les méchants périr, mais plutôt qu’ils changent...à défaut, ils s’exposeront à la rigueur de la loi", (Félix Tshisekedi)

Publié mar 30/06/2020 - 00:39
Photo droit tiers

Le président de la République Démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a déclaré ce lundi 29 juin 2020 que son objectif n’est pas de voir les méchants périr, mais plutôt qu’ils changent et qu’ils soient sauvés.

A défaut, ils s’exposeront à la rigueur de la loi, a précisé le chef de l'État qui s'adressait à la Nation à l'occasion de la célébration du 60ème anniversaire de l'indépendance de la RDC qui interviendra ce mardi.

"De même, aucune réconciliation crédible ne peut être envisagée si nous continuons avec les pratiques anciennes de la corruption, de la ruse et du crime. L’engagement que j’ai pris devant vous, devant ma conscience et devant Dieu, c’est de donner la chance à tous les congolais, sans exclusive, d’envisager l’avenir en toute liberté et en toute quiétude, mais sur de nouvelles bases morales. En aucun cas cet engagement ne peut 
signifier la poursuite de l’impunité. M’inspirant des saintes écritures, mon objectif n’est pas de voir les méchants périr, mais plutôt qu’ils changent, qu’ils soient sauvés et que le pays tout entier s’en réjouisse", a-t-il dit. 

Au cas contraire, le 5ème président de l'histoire de la RDC prévient qu'ils vont s'exposer à la rigueur de la loi.

"A défaut, ils s’exposeront à la rigueur de la loi. Celle-ci étant faite pour révéler la faute, j’accorde à la restauration de l’Etat de droit la première des priorités dans mon combat pour l’édification d’un nouveau Congo", a martelé le successeur de Joseph Kabila.

Jephté Kitsita