Lomami : L'assemblée provinciale exige l'ouverture des enquêtes au sein de la régie financière

Illustration

L'assemblée provinciale de Lomami a demandé au gouvernement provincial de diligenter dans moins de 5 jours, à dater du lundi 28 décembre 2020, des enquêtes dans toutes les antenne de la Direction Générale des Recettes de Lomami (DGRLO), pour faire la lumière sur la perception des recettes provinciales.

Pour les élus provinciaux de Lomami, les résultats de ces enquêtes leur permettront  de connaitre la situation réelle de cette régie financière provinciale, censée recouvrer et donner à la province les moyens pour se développer.

Peu avant cette annonce de la première institution provinciale, le ministre provincial des finances, économie, industrie, petites et moyennes entreprises, Timothée Tshite, a répondu le même lundi à une question orale avec débat à l'assemblée provinciale sur la gestion des finances dans ladite régie, principalement dans ses antennes.

Le député provincial Antoine Kanyaula Songolo, auteur de cette question orale,  voudrait savoir "la performance de la régie financière dans la maximisation des recettes" après le renouvellement total des différents animateurs de la direction générale et ceux des antennes, il ya près d'un an.

Dans sa réplique, le ministre Timothée Tshite a indiqué qu’il existe une crise de confiance entre les services d’assiettes et la DGRLO autour du pourcentage de la rétrocession. Il a indiqué que la situation est déjà sous contrôle du ministère qu’il dirige.

Pour rappel, six agents dont le chef d’antenne et son adjoint de l'antenne urbaine de Kabinda de la DGRLO sont aux arrêts depuis le samedi 19 décembre dernier. Ils sont  accusés du détournement des recettes de la province.

Socrate Tshimanga depuis Lomami