Bandundu : Près de 600 cas de malnutrition sévère dont 52 décès enregistrés en 2020 (Rapport)

Photo : Droit tiers

Au total, 597 cas de malnutrition sévère dont 123 guéris et 52 décès ont été enregistrés en 2020 dans la zone de santé urbanorurale de Bandundu dans la province du Kwilu.

Ces statistiques sont fournies à 7SUR7.CD ce lundi 11 janvier 2021 par André Kapay, chargé des activités de malnutrition de la zone de santé urbano-rurale de Bandundu.

« La zone a enregistré 597 cas de malnutrition sévère. Parmi ces cas là, il y a eu 123 cas guéris et 215 qui ont été référés au niveau de l'hôpital général de référence de bandundu. Dans les 597, il y a eu 52 cas de décès qui représentent 8 pourcents », a-t-il révélé. 

Parmi les 597 cas, poursuit André Kapay « la prison centrale de Bandundu a référé 21 cas de malnutrition dont 12 étaient à l'état sévère mais sans décès »

Le chargé des activités de malnutrition de la zone de santé urbano-rurale de Bandundu a par ailleurs, déploré « la mauvaise pratique sur l'alimentation des enfants de moins de 6 mois et l'insécurité alimentaire comme causes de ce nombre croissant de cas de malnutrition ».

Il sied de signaler que la tranche d'âge la plus touchée par la malnutrition est celle des enfants âgés de 5 à 6 ans avec 422 cas, selon ce rapport de la zone de santé.

Rolly Mukiaka, à Bandundu