Bukavu : La marche des étudiants pour exiger la reprise des cours violemment réprimée par la Police

Photo : Glody Murhabazi

La marche des étudiants organisée pour réclamer la reprise des cours a été dispersée par les éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC), à Bukavu ce mardi 12 janvier 2021.

La police a usé des bombes à gaz lacrymogène et des balles réelles pour disperser les manifestants.

Selon Ushindi Kazine Roméo, représentant provincial des étudiants du Sud-Kivu, leur marche était autorisée par la mairie de la ville mais les manifestants ont été surpris par les éléments de la Police au lieu de rassemblement.

« C'est anormal que les policiers nous dispersent alors que nous avions l'autorisation de la mairie. Les policiers nous ont même poursuivis dans les camps en tirant des balles et des bombes à gaz lacrymogènes. C'est vraiment inadmissible. Nous avons organisé la marche pour réclamer la reprise des cours et nous allons mener d'autres actions jusqu'à obtenir gain de cause », a-t-il déclaré à 7SUR7.CD.

Le représentant provincial des étudiants du Sud-Kivu précise que 2 étudiants ont été blessés lors de cette répression.

Il sied de rappeler que les autorités congolaises avaient reporté à une date ultérieure, la reprise des cours au sein des instituts supérieurs et universités afin de lutter contre la deuxième vague de la pandémie de coronavirus.

Déogratias Cubaka, à Bukavu