EPST : Une éducatrice demande à Tony Mwaba d'élargir l'accès au concours des inspecteurs aux institutrices de l'école maternelle

7SUR7

Dans un entretien accordé à la Rédaction de 7SUR7.CD ce jeudi 10 juin 2021, Alice Matuala Ndonda, institutrice à une école maternelle de la place à Kinshasa en RDC et promotrice d'un centre de formation d'éducatrices maternelles, a demandé au ministre de l'Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST), Tony Mwaba, d'élargir l'accès au concours des inspecteurs aux éducatrices de l'école maternelle. 

"Nous qui avons déjà fait autant d'années et œuvrons dans les écoles privées mais quand il y a organisation du concours des inspecteurs, on ne veut pas nous accepter passer ce concours. Hors nous, nous gérons bien nos écoles maternelles et nous sollicitons si possible qu'on enlève un peu cette barrière", a-t-elle affirmé.

Selon elle, l'éducation de base doit être soutenue par l'école maternelle. Cela, a-t-elle indiqué, pour éviter le taux élevé de délinquance juvénile en RDC.

"Si nous n'arrivons pas à bien encadrer ces enfants, que deviendront-ils demain ? L'éducation de base doit être soutenue dès la  maternelle. Montrer à l'enfant que causer du tort à l'ami, c'est mauvais. Si nous devons bien enseigner ces enfants à partir de la base, de la maternelle, vous verrez que même la situation Kuluna va disparaître dans ce pays" a-t-elle renchéri. 

Dans la foulée, cette institutrice à l'école maternelle a laissé entendre que l'école maternelle permet à l'enfant de bien s'outiller pour affronter le cycle primaire. Ceux qui la ratent rencontrent toujours des difficultés en cas d'exception, a-t-elle soutenu. 

Notons que lors de la table ronde sur la réforme de l'éducation maternelle tenue du 10 au 13 juin 2015 à Kinshasa, les participants à ces assises avaient sollicité auprès du gouvernement de la République de rendre obligatoire l'école maternelle. 

Christel Insiwe