Maniema : 23 prisonniers grâciés libérés à Kindu 

Photo droits tiers

Au total, 23 prisonniers dont une femme ont recouvré leur liberté à la prison centrale de Kindu, le samedi 18 septembre 2021.

D'après le procureur général du parquet près la Cour d'appel du Maniema, Kashama Ndi Tshenda Biteketa, cette libération des prisonniers bénéficiaires de la grâce présidentielle n’est pas synonyme d’impunité, mais un sens de pardon qui est permanant dans la législation congolaise.

Toutefois, renchérit-il, ce pardon ne permet pas à ces condamnés qui viennent d'être libérés de se retrouver dans le récidivisme.

« Cette disposition ne veut pas permettre aux condamnés qui seront aujourd’hui libérés de se livrer au banditisme et à la criminalité », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, le procureur général Kashama Ndi Tshenda Biteketa dit craindre qu’avec cette libération massive, la ville de Kindu ne puisse retomber dans le cycle infernal d’insécurité, comme c’était le cas dans le passé. 

Pour rappel, 50 autres condamnés dont 6 femmes avaient été libérés par grâce présidentielle en août dernier.

Morisho Tambwe, à Kindu