RDC : Francis Kalombo n'a pas quitté Ensemble de Katumbi !

Photo tiers

Francis Kalombo dément avoir quitté le parti politique de Ensemble pour la République de Moïse Katumbi en République démocratique du Congo.

Il l'a fait savoir dans une mise au point faite à la presse à Lubumbashi dans le Haut-Katanga, ce samedi 08 janvier 2022.

Il indique qu'il est toujours coordonnateur de Ensemble pour la République dans la ville de Kinshasa.

« Je ne sais pas quand est-ce que moi j’ai quitté le parti. Vous savez, moi je suis un des membres fondateurs, le parti est le fruit de mes entrailles. Je n’ai jamais quitté et je ne sais pas d’où les gens tirent ça. Je suis un des membres fondateurs de l’Ensemble pour la République. Je suis le coordonnateur de la ville province de Kinshasa et aujourd’hui, il y a encore une autre nomination qui vient de tomber. Je fais partie de la cellule qui doit aller implanter le parti partout sans oublier que je suis le porte-parole adjoint de Moïse Katumbi qui est le président d’Ensemble pour la République », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, Francis Kalombo indique que seul son compte officiel est le canal par lequel il communique sur lui et ses activités politiques.

Réagissant sur les images qui ont circulé dans lesquelles il était au côté du président de la Chambre haute du parlement, Modeste Bahati, ce cadre de Ensemble pour la République précise que c'était une rencontre entre le professeur d'université et lui en tant que chercheur.

« [La relation entre, Ndlr] le président Bahati Lukwebo et moi, c’est de longue date. J’étais son vice-président au sein de la société civile avec beaucoup de gens. On a travaillé et on se connaît très bien, on se côtoie. Mais là, j’ai été voir le président Bahati parce qu’en dehors de ça, je suis quand même Chef des travaux, je suis enseignant d’université et je publie. J’ai publié mon deuxième ouvrage en ce qui concerne le droit constitutionnel et c’était important que je puisse le voir d’abord en tant que professeur d’université et en tant que responsable d’une institution », a-t-il renchéri.

Il sied de rappeler que depuis deux semaines, des images ont circulé sur les réseaux sociaux indiquant que cet ancien cadre du PPRD aurait décidé de quitter Moïse Katumbi pour rejoindre Félix Tshisekedi, président de la République démocratique du Congo.

Patient Lukusa, à Lubumbashi