Sud-Kivu : Une centaine de Rwandais fuyant "la vaccination forcée" contre le Covid-19 dans leur pays identifiés à Idjwi (Administrateur du territoire)

Photo 7SUR7.CD

Plusieurs sujets rwandais s'installent clandestinement dans le territoire d'Idjwi au Sud-Kivu depuis environ une semaine.

Selon Karongo Kalaja Kabiyo, administrateur du territoire d'Idjwi contacté par 7SUR7.CD ce mercredi 12 janvier 2022, 120 réfugiés rwandais sont déjà enregistrés dans son entité et la plupart sont hébergés dans des familles d'accueil et par l'église adventiste.

« C'est la seule déclaration qu'ils ont jusqu'à présent (fuir la vaccination forcée contre le Covid-19, ndlr). Certains, grâce à leurs relations ici, sont reçus par leurs semblables dans des familles d'accueil et comme nombreux sont des adventistes, ils sont dans des organisations des adventistes. Nous en avons identifiés à peu près 120 », a-t-il déclaré.

Selon les autorités locales et certains habitants, ces rwandais s'installent dans deux villages notamment Lemera et Nyiridji dans la chefferie Ntambuka.

Les mêmes sources ajoutent que ces rwandais viennent en groupe à bord des pirogues motorisées indiquant qu'ils fuient la campagne de vaccination forcée dans leur pays.

« Depuis quelques jours il y a un afflux de ces rwandais à Idjwi. En leur demandant pourquoi ils viennent, ils disent qu'ils fuient le vaccin contre le coronavirus chez eux. C'est vraiment un souci car rien ne prouve que c'est ça le vrai motif. Les autorités doivent urgemment s'impliquer pour que ces gents rentrent chez eux », a expliqué à la presse Idée Bakulu, notable d'Ijdwi.

Il invite également les autorités à suivre de près leur mouvement et appelle la population au calme.

Déogratias Cubaka, à Bukavu

Étiquettes