Faune : Un Congolais trafiquant d'espèces sauvages condamné à 7 ans de prison en Ouganda

Droits tiers

Un Congolais trafiquant d'espèces sauvages, du nom de Bobs Mbaya Kabongo, a été condamné par un tribunal de Kampala en Ouganda le 12 mai 2022 à 7 ans de prison pour possession illégale et trafic des especes sauvages

D'après notre source qui est membre d'une organisation anti-braconnage et anti-trafic faunique, ce trafiquant avait été arrêté le 16 avril dernier par la police ougandaise à la frontière de Bunagana, en possession de 122 perroquets gris d'Afrique piégés dans deux cages. 

A l'en croire, ce trafiquant etait recherché par les services de renseignements congolais et internationaux, car il est lié à plusieurs crimes contre la faune. Son réseau est désormais fragilisé, nous a-t-il précisé.

Quand au rapatriement en RDC de ces perroquets, cette tâche incombe à la coordination nationale de la Convention internationale sur le commerce d'espèces sauvages menacées d'extinction (CITES), gérée par l'Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), a renchéri notre source.

Le commerce international du perroquet gris d'Afrique est interdit depuis 2016 par la convention CITES dont la RDC et l'Ouganda  sont signataires. Il bénéficie du plus haut niveau de protection prévu par l'annexe 1 de ladite convention qui interdit tout commerce d'un animal menacé de disparition.

Bienfait Luganywa