RDC-Entrepreneuriat : L'ANADEC veut favoriser la création de 1,5 million d'entreprises des jeunes qui ont une vision de croissance (DG Ezechiel Biduaya)

7SUR7

L'Agence Nationale de Développement de l'Entrepreneuriat Congolais (ANADEC) a organisé le jeudi 12 mai 2022 à Kinshasa, un atelier d'échanges sur la transformation de l'Office de Promotions des Petites et Moyennes Entreprises Congolaises (OPEC) en ANADEC.

Cet atelier a connu la participation des responsables des associations professionnelles, des structures d'accompagnement des PME et des incubateurs et des startups centers.

Cet atelier d'échanges avait pour objectif d'informer les responsables des structures citées ci-haut de la transformation intervenue de l'OPEC en ANADEC et de son plan d'actions d'identifier et récolter les attentes des acteurs majeurs de l'écosystème entrepreneurial et de les aligner au plan d'actions de l'ANADEC afin de contribuer à l'atteinte des objectifs du Programme National de Développement Entrepreneurial au Congo (PRONADEC), d'identifier et créer les synergies entre le actions et de fédérer les efforts pour assurer l'éclosion harmonieuse d'un écosystème où chaque acteur joue son rôle pleinement.

Dans son intervention, le directeur général de l'ANADEC, Ezechiel Biduaya, a, tout en soulignant que 95% des entreprises en RDC sont dans l'informel, indiqué que le côté positif est le fait que le secteur privé est composé de 98% des micros, petites et moyennes entreprises. 

"C'est donc question de pouvoir changer de paradigme, de pouvoir passer un autre message non seulement à la génération future, les jeunes particulièrement pour leur dire on a un pays qui est un coffre-fort du monde, qui a énormément des potentialités. Il faut entreprendre, il faut créer, comme ça on aura une autre génération d'entrepreneurs qui ont une vision de croissance parce que les entreprises que nous avons aujourd'hui, les chiffres l'ont encore démontré, que c'est plus des entreprises de subsistance", a-t-il déclaré. 

C'est ainsi que le DG Ezechiel Biduaya a souligné qu'il s'agit là d'un véritable challenge pour l'ANDEC dans le cadre de l'accompagnement de ces entreprises afin de les formaliser. 

"Voilà pourquoi l'ANADEC a, non seulement la vision d'accompagner celles qui sont existantes, mais plutôt s'insère dans une vision à moyen et long terme de pouvoir favoriser la création de 1,5 million d'entreprises mais cette fois-là des jeunes qui ont une vision de croissance", a-t-il renchéri. 

En outre, le DG Ezechiel Biduaya a révélé qu'un plan de communication sera bientôt développé pour sensibiliser la population sur l'importance des PME. Ledit plan prendra en compte la communication numérique, les matinées d'échanges au niveau des églises, des associations, des émissions radios et télés qui seront organisées dans toutes les langues nationales, et des campagnes qui seront organisées au niveau des institutions universitaires. 

7sur7

Pour sa part, le ministre d'État en charge de l'Entrepreneuriat, des Petites et Moyennes Entreprises, Eustache Muhanzi, qui a été représenté par son directeur de cabinet, Justin Magala, a relevé le fait que toutes les structures d'appui à la promotion de l'entrepreneuriat sont essentiellement cantonnées dans la capitale faute de financement suffisant conduisant ainsi à un déséquilibre grandissant entre la capitale et le reste du pays. 

Eustache Muhanzi a, dans la foulée, déploré le fait que l'enseignement sur l'entrepreneuriat est très peu développé en RDC sauf quelques expériences ponctuelles qu'il faut étendre sur l'ensemble du système éducatif au travers d'une véritable politique érigeant l'enseignement de l'entrepreneuriat comme une priorité éducative.

"C'est ici le lieu d'ailleurs de parler du projet qui sera lancé incessamment en incluant dans le système scolaire et académique des cours d'entrepreunariat à tous les niveaux", a dit le directeur de cabinet du ministre des PME.

Signalons par ailleurs que cet atelier visait à :

- Présenter et expliquer les missions de l'ANDEC aux acteurs de l'écosystème ;

- Présenter et expliquer les grands axes, les stratégies et les objectifs du plan d'actions de l'ANADEC ;

- Identifier le rôle de chaque structure et les services qu'elle offre à l'écosystème ;

- Récolter les attentes des uns et autres par rapport à la transformation de l'ANADEC dans la perspective du travail en réseaux de l'ensemble des acteurs de l'écosystème.

Pour rappel, le gouvernement de la RDC avait adopté le PRONADEC, présenté par Eustache Muhanzi lors du conseil des ministre du 5 juin 2020. Ce programme a pour mission de booster l'écosystème entrepreneurial congolais. 

Il consacre de nombreuses réformes dans le secteur de l'entrepreneuriat des Micros, Petites et Moyennes Entreprises (MPMEA) et notamment la transformation qui a été concrétisée par le Décret n°21/02 du 02 octobre 2021 fixant les statuts d'un établissement public dénommé Agence Nationale de Développement de T'Entrepreneuriat Congolais.

Jephté Kitsita