Sommet Africa Finance Corporation : À Abuja, Nicolas Kazadi présente les opportunités d'investissement qu'offre la RDC dans le secteur économique 

Droits tiers

Le ministre des Finances 
Nicolas Kazadi a fait entendre la voix de la République démocratique du Congo au Sommet d'Afrique Finance Corporation organisé à Abuja, capitale du Nigeria, le jeudi 12 mai 2022.

Représentant le président Félix Tshisekedi, le ministre des Finances a exposé, dans cette rencontre des africains, sur le thème : "Quelles perspectives et moyens pour adresser le triple défi en matière d'infrastructures pour le continent à savoir : les défis relatifs aux infrastructures, à l'énergie et à l'industrie", renseigne une dépêche de la cellule de communication du ministère des Finances parvenue ce vendredi à 7SUR7.CD.

A en croire la même source, Nicolas Kazadi a aussi évoqué, dans son speech, les exigences liées à la transition verte et le développement des infrastructures durables, sans oublier la mobilisation des ressources tant domestiques qu'extérieures afin de débloquer le potentiel économique et accélérer la croissance.

"Par ailleurs, l'argentier national a évoqué le défi de financement important des infrastructures nécessitant des efforts internes sur base des mécanismes innovants. Pour la RDC, le besoin de financement est estimé à 5,6 milliards d'USD par an pour combler le déficit en infrastructures. Pour toute l'Afrique, 130 à 170 milliards d'USD par an seraient nécessaires au développement des infrastructures du continent, avec un gap de financement de l'ordre de 68 à 108 milliards d'USD. Il y a aussi l'étroitesse de l'espace budgétaire et des ressources domestiques limitées : 6 milliards USD de recettes publiques, le faible niveau d'épargne intérieure, et l'absence des marchés financiers conséquents", lit-on dans cette dépêche.

Par la suite, le service de communication du ministère des Finances souligne que Nicolas Kazadi s'est aussi focalisé sur l'expérience de la République démocratique du Congo ainsi que les opportunités d'investissement dans les secteurs économiques clés pour la diversification.

Sur la question de la chaîne des valeurs locales et de la transition verte, le ministre des Finances a souligné que la RDC est un pays solution à la crise du changement climatique mondiale. Elle s'est engagée dans la voie de la diversification économique et de la transition verte.

"Cependant, les stratégies de financement sont basées sur une nouvelle approche permettant de relever les multiples  défis, en l'occurrence, l'accroissement de l'investissement sur ressources propres, en particulier pour les infrastructures, la recomposition de l'aide des partenaires pour prioriser les infrastructures avec les grands bailleurs (la Banque Mondiale, la BAD, et l'Union Européenne)", ajoute la même dépêche.

Il est à noter que le ministre des Finances a eu un tête-à-tête avec le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, sur les stratégies à mettre en place pour des échanges commerciaux entre les africains pour promouvoir le développement des infrastructures du continent.

Jephté Kitsita