Fonction Publique : 102.949 retraités et 10.633 rentiers civils seront pris en charge par la CNSSAP dès ce mois de juillet (J-P Lihau)

Photo

Le gouvernement de la République, a lors du Conseil des ministres du vendredi dernier présidé par le chef de l'État Félix Tshisekedi, adopté le dossier relatif à la prise en charge des retraités et rentiers civils du Système octroyé par la Caisse Nationale de Sécurité Sociale des Agents Publics de l'État (CNSSAP).

C'est le ministre de la Fonction publique, Jean-Pierre Lihau Ebua, qui a présenté ce dossier en indiquant que cette prise en charge concerne 102.949 retraités et 10.633 rentiers civils, soit un total de 113.582 agents de l'État qui bénéficieront de ce Système dès le mois de juillet 2022.

J.P.Lihau a indiqué que leur basculement vers la CNSSAP présente plusieurs avantages notamment :

- Pour les bénéficiaires : L’agent retraité qui sera payé au taux de la CNSSAP verra sa pension revue à la hausse en moyenne entre 300% et 440% lorsque celui-ci était payé au taux de Kinshasa, et de 600% à 891% lorsqu’il était payé au taux des provinces. Cette augmentation devrait sensiblement améliorer son pouvoir d’achat ainsi que son bien-être ;

- Pour la CNSSAP : couvrir plus d’agents publics possibles est un moyen lui permettant de réaliser sa mission principale, qui est celle de venir au secours des agents publics en panne de revenus du fait de la cessation définitive du travail ;

- Pour l’Etat : Le gouvernement dégagera d’importantes économies de près de 28,5 milliards de francs congolais par année, soit 285 milliards de FC sur 10 ans. Ce qui peut permettre de mécaniser de nombreux autres agents publics non payés à ce jour.

Selon le VPM de la Fonction publique, cette réforme mettra fin aux retraites "maigres et indignes" payées par le Trésor public.

« La mise en œuvre de cette grande réforme de haute portée sociale mettra ainsi fin à ces retraites maigres et indignes payées par le Trésor Public, dans le cadre du Système octroyé, aux anciens retraités qui, comme ceux déjà pris en charge par la CNSSAP, qui ont servi l’État avec bravoure et loyauté », a indiqué Jean-Pierre Lihau.

De son côté, le président de la République Félix Tshisekedi a félicité Jean-Pierre Lihau pour cette réforme de "haute portée", en l'exhortant de poursuivre avec le travail pour l’amélioration des conditions 
des fonctionnaires et agents de l’État.

Roberto Tshahe