Espace Kasaï : Vers la reprise du rapatriement volontaire des congolais réfugiés en Angola (HCR)

Photo tiers

Le Haut commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés (UNHCR) sous délégation de Kananga (Kasaï-Central) a, dans une note d'information adressée aux médias, annoncé pour le mois de juin 2022, la reprise des activités de rapatriement volontaire des réfugiés congolais vivant en Angola.

D'après cette note exploitée par 7SUR7.CD ce vendredi 20 mai 2022, l'agence onusienne précitée s’en donne à cette activité grâce à l'accord signé entre le gouvernement congolais, angolais et le HCR en date du 23 août 2019.

« Avec l’amélioration de la situation sanitaire, les trois (03) parties ; c’est-à-dire, les gouvernements de la RDC, de l’Angola et le HCR se sont mis d’accord pour relancer les mouvements de rapatriement volontaire des réfugiés congolais ayant trouvé refuge en Angola. Les convois de retour sont planifiés pour fin juin 2022 et les candidats volontaires des premiers convois iront dans les provinces du Kwilu, Kasaï Oriental, Kasaï Central et le Kasaï », lit-on dans cette note.

La même source ajoute que les convois se poursuivront au fur et à mesure que le nombre de candidats au retour augmentera. C’est dans ce contexte que le HCR avec l’appui de ses partenaires CNR et AIDES a procédé à l’évaluation des routes Kananga-Kalamanbudji- Buji-Mayi-Kikwit-Tshikapa-Kamako.

« Etant donné que les voyages se feront par la route et vue les longs trajets à parcourir, le HCR en collaboration avec la CNR poursuit présentement des démarches auprès des autorités locales des localités concernées pour avoir de façon temporaire d’espaces afin abriter des centres de transit. Ces centres de transit serviront des ères de repos aux voyageurs rapatriés avant qu’ils ne regagnent leurs zones de destinations finales qui ne sont rien d’autres que leurs villages respectifs situés dans les provinces susmentionnées », ajoute-t-elle.

Dans la foulée, le Chef de la sous-délégation du HCR pour le Grand-Kasaï basé Kananga a déjà informé les autorités du Kasaï-Oriental, du Kasaï-Central et du Kasaï (Tshikapa) de cette reprise de rapatriement volontaire des réfugiés congolais d’Angola. Il se rendra dans les prochains jours dans le Kwilu pour en informer les autorités locales.

Il sied de rappeler que ces mouvements de retour volontaire ont commencé en octobre 2019 et ont été suspendus à cause de la pandémie de COVID-19.

Alain Saveur Makoba, à Kananga

Étiquettes