Sud-Ubangi : Ensemble de Moïse Katumbi affûte ses armes pour rafler beaucoup de sièges aux élections de 2023

7sur7.cd

Le Parti Ensemble pour la République de Moïse Katumbi affûte déjà ses armes dans la province du Sud-Ubangi pour rafler beaucoup de sièges aux élections générales de 2023.

L'annonce a été faite par Isaac Bakuku, chef de cellule d'appui à l'implantation dudit parti dans la région du Grand Équateur. C'était à l'occasion de la cérémonie d'installation officielle du Comité provincial de ce parti politique déroulée à la place Ekila 4 à Gemena,  ville-capitale du Sud-Ubangi, le lundi 04 juillet 2022.

« Nous avons un objectif qui consiste à avoir un million d'adhérents que le président Moïse Katumbi nous a confié à réaliser d'ici décembre. J'ai vu que Moïse Katumbi a son cœur ici où il y a beaucoup de leaders mais apparemment ils ont tourné le dos à ces leaders et ils ont choisi Moïse Katumbi par rapport à ce qu'il est et ce qu'il fait. Comme on a donné l'exemple à Bandundu où il a construit un hôpital flambant alors que dans le Bandundu il y a des leaders qui n'ont pas construit cet hôpital de haut niveau (...) Moïse Katumbi a objectif, Ensemble pour la République a un objectif. L'objectif c'est 2023 : Moïse Katumbi. Nous sommes dans un parti libéral et les libéraux c'est promouvoir le travail, lutter contre le chômage, lutter contre l'injustice. Il faut une émergence économique afin de créer une certaine autonomie de chacun de congolais », a-t-il confié au micro de 7SUR7.CD.

Des centaines de Sud-Ubangiens ont pris leur adhésion au sein du parti Ensemble pour la République lors de ladite cérémonie. Ces nouveaux adhérents ont de l'occasion invité Moïse Katumbi à venir au Sud-Ubangi pour créer des entreprises afin de permettre à la population de trouver de l'emploi. 

En réaction, Isaac Bakuku, a promis de transmettre fidèlement leurs désidératas au président national du parti Ensemble pour la République. Il précise que Moïse Katumbi est un opérateur économique et qu'il ne ménagera aucun effort pour répondre à ce besoin exprimé par la population du Sud-Ubangi.

« Les abatteurs ont besoin d'un abattoir, les mamans ont vu que le chômage a atteint son paroxysme, elles ont besoin d'un atelier industriel de confection pour que les filles trouvent du travail et toute une série de choses. Et Moïse Katumbi est très attiré à des choses pareilles parce que c'est un opérateur économique et quand ont crée une entreprise c'est pour créer aussi la rentabilité, créer l'emploi (...) L'objectif, il faut que les congolais puissent vivre décemment et recréer la classe moyenne dans notre pays », a-t-il renchéri.

Il sied de noter que la coordination du Parti Ensemble pour la République en province du Sud-Ubangi est dirigée par Jules Dabia. Ce dernier a remercié les habitants dudit milieu pour l'appropriation de ce parti mis en place par Moïse Katumbi et coordonné par Olivier Kamitatu.

César Augustin Mokano Zawa, à Gemena