RDC – Élection: T. Loseke invite F. Tshisekedi à honnorer le combat de son père et à M. Fayulu d’éviter la politique de la chaise vide

Il est l’un des anciens cadres de l’Udps et un proche de feu Etienne Tshisekedi.

Tharcisse Loseke est ce médecin neurologue qui a refusé d’obtempérer aux injonctions de feu Maréchal Mobutu de faire passer pour fou Étienne Tshisekedi, le père de l’actuel président de la République.

Le Dr loseke est aussi co fondateur de l’engagement pour la citoyenneté et le développement (Ecide), avec Martin Fayulu, candidat malheureux à la dernière présidentielle.

Plusieurs fois ministres dans les différents gouvernements, Tharcisse Loseke, a, au cours d’une interview accordée à la rédaction de 7SUR7.CD le vendredi 25 janvier, salué le couronnement de la lutte de l’UDPS avec l’élection de Félix Tshisekedi.

Il invite le nouveau président de la République à mettre en action le projet de société de ce parti, à honorer le combat de son père à savoir ” le peuple d’abord “.

” C’est le couronnement d’une lutte de trois à quatre décennies de l’UDPS pour arriver à diriger ce pays avec une gouvernance, une gestion qui je l’espère sera conforme au projet de société de l’UDPS et ça sera un honneur et un cadeau que nous ferions au feu Étienne Tshisekedi d’heureuse mémoire qui a tant lutté pour l’avènement d’un état de droit dans ce pays et de la bonne gouvernance”, affirme l’ancien vice-ministre des finances.

À Martin Fayulu, Tharcisse Loseke, cadre de l’AFDC, lui demande de se rendre compte de l’évidence et d’éviter la politique de la chaise vide.

“Je demande à mon jeune frère Fayulu, au delà de la vérité des urnes qui est manifeste, il est temps que nous puissions nous mettre ensemble et travailler avec Félix Tshisekedi. Je lui souhaite de ne pas faire la politique de la chaise vide, siéger à l’assemblée nationale comme député national et pourquoi pas devenir le leader de l’opposition au cas où il ne choisirait pas de travailler dans un gouvernement d’union nationale”, explique Tharcisse Loseke.

L’homme n’exclut pas de mener une mission de bons offices pour rapprocher Fayulu et Tshisekedi mais estime que pour l’instant, il faudrait laisser d’abord le temps faire son travail.

Élysée Odia

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 403
    Partages