JC Vuemba : "la Kalachnikov lancée contre Tshisekedi à l'Assemblée nationale, est l'oeuvre de Kabila"

7SUR7.CD

Président du Mouvement du Peuple Congolais pour la République, MPCR, a accusé la présidente du bureau de l'Assemblée nationale, d'être à la base de la désacralisation du nom du président de la République lors d'un débat à la plénière vendredi sur les ordonnances de Tshisekedi à l'Assemblée nationale.

"La Kalachnikov qui a été lancée contre le président Tshisekedi à l'Assemblée nationale, est l'oeuvre de Kabila qui est habitué à ce genre de Méli-mélo. Souvenez-vous, Vital Kamerhe a été obligé de démissionner dans ce genre de situation", a déclaré Jean-Claude Vuemba.

S'agissant d'un élu qui a traité le président de la République d'inconscient, Vuemba rappelle, qu'il y'a 13 ans, le bureau de l'Assemblée nationale ne pouvait laisser un élu, prononcer le nom de Joseph Kabila.

"Jean-Claude Vuemba est resté 13 ans dans cette assemblée, jamais le nom de Monsieur Kabila a été cité par un député sans qu'il ne soit interrompu. Comment voulez-vous que Jeanine Mabunda puisse instruire au ministre du Portefeuille de sursoir à l'exécution des ordonnances du président de la République ?", a-t-il déploré.

Pour rappel, plusieurs analystes ont condamné le fait que le bureau de l'Assemblée nationale ait laissé passer le débat sur les ordonnances du président de la République qui d'ailleurs est irresponsable vis-à-vis du parlement.

Jeff Kaleb Hobiang