RDC : Christian Mwando reconnait des divergences au sein de Lamuka mais en minimise l'incidence

7SUR7.CD

Il s'observe une  divergence d'opinions entre certains leaders de la plateforme politique Lamuka depuis un certain moment, reconnaît Christian Mwando, proche de Moïse Katumbi.

Celui qui a été le candidat de Lamuka à la présidentielle du 30 décembre dernier Martin Fayulu, conteste toujours la légitimité du président de la République proclamé par la CENI et confirmé par la Cour constitutionnelle, Felix Tshisekedi, et ne jure que par "la vérité des urnes."

Désigné coordonnateur de Lamuka par les siens, Moïse Katumbi, lui, n'a jamais affiché son envie de soutenir cette campagne, et n'a jamais contesté le président Felix Tshisekedi.

Le président de Ensemble soutient sa légitimité et envisage de collaborer avec lui pendant son mandat.

Une divergence d'opinions qui n'a aucune incidence sur la division de Lamuka, selon le député national élu de Moba (Tanganyika).

"Il n'y a pas de gue guerres au sein de Lamuka, nous sommes unis avec Martin Fayulu, Mbusa Nyamwisi, Jean Pierre Bemba, et Moïse Katumbi. Nous sommes unis pour déboulonner la Kabilie.", a-t-il déclaré.

Selon lui, il est temps de tourner la page et que cesse le débat "président élu et président proclamé car la cour constitutionnelle a tranché'', estime Mwando.

Glody Murhabazi