RDC : L'UDPS dénonce la "complicité" de J. Mabunda pour avoir permis aux députés de tenir des propos outrageux à l'endroit du chef de l'État (Déclaration)

7SUR7.CD

Dans une déclaration ce dimanche 9 juin 2019 à Kinshasa, l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social, "UDPS", a fustigé le comportement de la présidente de l'assemblée nationale pour avoir autorisé le débat au sujet des ordonnances du chef de l'État portant nominations de mandataires publics à la Gecamines et la SNCC. 

"La motion de ce député national FCC semblait n'avoir eu que pour but de manipuler l'opinion publique contre la personne du président de la République. Ce qui justifie l'attitude de l'honorable Jeannine Mabunda présidente du bureau de l'assemblée nationale, membre du FCC, qui a laissé les députés tenir des propos outrageux à l'endroit du président de la République sans pouvoir les rappeler à l'ordre ou interrompre le débat", indique cette déclaration lue par le secrétaire national en charge de la communication. 

Dans la foulée, le parti présidentiel accuse Jeannine Mabunda d'être complice pour avoir permis un tel débat pour des raisons partisanes. 

"Par ces attitudes et ces propos, la présidente du bureau de l'assemblée nationale, l'honorable Jeannine Mabunda juriste de formation élue députée nationale en 2011 et ministre honoraire sensée avoir une expérience avérée en politique, a fait preuve de complicité en permettant pour des raisons d'intérêts partisans, d'ouvrir le débat sur une matière  qui n'est nullement de la compétence de l'assemblée nationale jusqu'aller à proposer que le ministre en charge du portefeuille puisse sursoire à l'exécution des actes qu'elle a déjà qualifiés d'irréguliers", poursuit le secrétaire national. 

En outre, l'UDPS dit dénoncer la politique de la terre brûlée montée par le Front Commun pour le Congo contre le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Le parti présidentiel appelle ses combattants et l'ensemble du peuple congolais à accompagner le président de la République dans sa mission de bâtir un Congo nouveau. 

Jephté Kitsita