RDC-Invalidation des députés : Le MLC relève deux irrégularités entachant les arrêts de la cour constitutionnelle 

7SUR7.CD

Le Mouvement de Libération du Congo est monté au créneau pour dénoncer l'invalidation de ses élus en violation de la Constitution. 
D'après un communiqué rendu public mardi 11 juin 2019, signé par Ève Bazaiba, secrétaire générale du MLC, ces arrêts sont juridiquement entachés d'irrégularités.

Le  parti de Jean Pierre Bemba relève deux irrégularités : l'absence de motivation et la forclusion. 

"Ces arrêts de la Cour Constitutionnelle sont juridiquement entachés d’irrégularités, car rendus sur le banc sans motivations et en dehors des délais de 60 jours prévus par la loi 
électorale en son article 74", note Bazaiba.

Le MLC est remonté après l'invalidation mardi par la cour constitutionnelle des 8 de ses députés nationaux. De 22 députés,  elle n'en compte plus que 14.

Signalons que les arrêts de la cour constitutionnelle sont irrévocables.

Les 9 hauts juges qui de la haute cour gère un contentieux électoral qui avoisine 1200 dossiers. 


JKM