RDC : Ensemble de Katumbi appelle F. Tshisekedi à "prendre un acte de courage" pour stopper et corriger l'invalidation des élus de LAMUKA (Déclaration)

Publié mer 12/06/2019 - 07:04
Félix Tshisekedi

Dans une déclaration mardi 11 juin dernier, la plateforme katumbiste Ensemble pour le Changement a fustigé les invalidations de députés nationaux et sénateurs de l'opposition par la Cour Constitutionnelle. 

Selon Pierre Lumbi, vice-président de cette plateforme, le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo doit des explications au peuple congolais quant à la limitation des droits fondamentaux parmi lesquels, les restrictions des mouvements. 

"De même, il doit des explications au peuple congolais quant au bon fonctionnement des institutions, notamment la Cour constitutionnelle, dont il est le garant", a indiqué Pierre Lumbi.

Ensemble pour le Changement appelle tous les partenaires de la RDC à faire preuve de solidarité agissante envers le peuple congolais que "le pouvoir FCC entreprend de déshumaniser et d'assujettir pour des desseins inavoués".

"Quant à l'ensemble des congolaises et congolais poursuit-il, si aucun acte de courage ne vient du président de la République Félix Tshisekedi pour stopper et corriger l'arbitraire dans ce sombre paysage, il n'y aura plus d'illusion à se faire en ce qui concerne les intentions de nos gouvernants. 

"Il ne nous restera, en tant que peuple, que de nous prendre entièrement en charge, sur la base de l'article 64 de la Constitution, en vue de recouvrer nos droits fondamentaux et notre dignité bafouée", a prévenu cette plateforme.

Dans la foulée, Ensemble pour le Changement de Moïse Katumbi invite le peuple congolais à demeurer mobilisé et prêt à répondre à l'appel de l'opposition.

Rappelons par ailleurs que depuis le début du contentieux électoral des législatives et sénatoriales, l'opposition (LAMUKA) a déjà perdu 23 parlementaires dont 21 députés nationaux et 2 sénateurs, tous invalidés par la Cour Constitutionnelle. 

Jephté Kitsita