RDC : La jeunesse du CDER de JL Bussa appelle celles de l'UDPS et du PPRD au calme et à privilégier le dialogue 

erette

Le secrétaire national en charge de la jeunesse du Courant des Démocrates Rénovateurs, "CDER", a, dans une déclaration ce mercredi 12 juin 2019, appelé les jeunes de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social, "UDPS", et du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, "PPRD", au calme. 

Gaël Bussa invite dans la foulée, les deux camps politiques membres de la coalition FCC-CACH a privilégier le dialogue sur l'ensemble du territoire national afin de préserver les acquis des élections qui ont conduit à la première alternance démocratique en République Démocratique du Congo.

"La paix et le dialogue doivent être les éléments principaux qui devraient servir à régler les différends politiques", a fait savoir Gaël Bussa.

En outre, le secrétaire national en charge de la jeunesse du parti de l'ancien ministre du commerce extérieur Jean-Lucien Bussa, fustige les arrêts de la cour constitutionnelle qui ont invalidé déjà 33 députés nationaux.  

"Ce n'est pas parce que les arrêts de la Cour Constitutionnelle sont susceptibles d'aucun recours que cette Cour doit rendre
des arrêts ridicules et qui risquent de mettre le pays à feu", conclut Gaël Bussa.

Pour rappel, les combattants de l'UDPS et les jeunes du PPRD ont respectivement organisé des manifestations lundi 10 et mercredi 12 juin 2019 devant le palais du peuple situé dans la commune de Lingwala à Kinshasa. 

Pour l'UDPS, il était question de désapprouver la démarche de l'assemblée nationale qui a consisté à organiser un débat sur les ordonnances du chef de l'État. Tandis que les jeunes du PPRD ont tenu à soutenir le contrôle parlementaire.

Jephté Kitsita