RDC : La Force du Progrès/UDPS dénonce la "politique malveillante du FCC" et met en garde contre "ceux qui veulent ternir l'image de Tshisekedi"

Publié sam 15/06/2019 - 10:01
7SUR7.CD

A travers un communiqué de presse signé vendredi 14 juin 2019 par son président Sébastien Luzayadio, la Force du Progrès, mouvement de l'UDPS, dit avoir remarqué avec "indignation, la politique malveillante du FCC exprimée par certains de ses animateurs institutionnels".

D'après Vinny Kupanza qui a lu ce communiqué devant la presse, la Force du Progrès condamne le "non respect de la coalition observé à travers les comportements de certains acteurs politiques à l'endroit de Félix Tshisekedi, le bras de fer constaté dans les pourparlers FCC-CACH pour la composition du gouvernement, le décor politique que revêt la chambre basse du parlement avec une position partisane à l'opposé du chef de l'État dans le but de faire échec à son programme...

"De ce fait, nous mettons énergiquement en garde tout ténor de manipulation politicienne se tramant derrière les manifestations populaires, ayant comme agenda caché : déstabiliser les institutions en place, dans l'optique de ternir l'image du président de la République et freiner l'élan du progrès social de la RDC, en empêchant les investissements tant nationaux qu'étrangers... pour justifier leur positionnement", a déclaré Vinny Kupanza.

Nous savons aussi bien que poursuit-il, "notre chef de l'État actuel, au nom de la réconciliation nationale et de la décrispation politique, constitue un bouclier fort de certaines personnalités du régime défunt, qui à ce jour, se lavent à travers ladite coalition et défendent la couleur de leur autorité morale".    

Cependant, la Force du Progrès "lance un vibrant appel au calme total, a toute la jeunesse congolaise, toutes les forces vives de l'UDPS, et invite dans cet ordre, les conseils national et provincial de sécurité pour un rétablissement de la paix dans la capitale et à l'intérieur du pays".

"la Force du Progrès invite les acteurs politiques congolais au respect de la hiérarchie institutionnelle de la RDC. Sans quoi, nous nous imposerons de manière radicale", a-t-il ajouté.

Jeff Kaleb Hobiang