RDC : "NB Mining Africa avance, Pascal Beveraggi avance aussi" (Tribune)

Publié mar 18/06/2019 - 08:13
7SUR7.CD

Le savoir-faire s'apprend...Personne ne peut apprendre à nager par correspondance. 

Monsieur Pascal Beveraggi a un parcours qui force de l'admiration. Il suffit de l'approcher, de parler avec lui et d'analyser son comportement pour s'en convaincre. Le management de NB Mining Africa n'est pas le fruit du hasard, encore moins un effet iconoclaste. Tout est pensé, tout est analysé avec minutie et tout est étudié dans le sens du développement de l'entreprise. 

Pour rassurer ses travailleurs et leur offrir un bel avenir, l'homme se montre imperturbable. Rien de méchant et aucun mensonge racontés sur sa personne ne l'effraie ou ne freine ses ambitions : *il veut encore plus de boulots aux congolais et il y travaille sans relâche*. C'est ce qui est essentiel à ses yeux.

Pour NB Mining Africa la politique salariale repose sur la réciprocité. Aider l'entreprise à produire davantage, c'est aussi tirer soi-même les dividendes de sa production selon les objectifs assignés. C'est aussi contribuer à créer plus d'emplois. Cette aventure est plus passionnante que les aventures de mauvais goût racontées sur la toile, mais qui ne sauront pas atteindre le moral du champion. NB Mining Africa avance, monsieur Pascal Beveraggi avance aussi. Le tout pour le bonheur de notre pays qui tire les meilleurs profits de leurs contributions dans notre économie réelle. 

Monsieur Pascal Beveraggi est aujourd'hui un homme comblé, pour le bonheur que procure son management pour NB Mining Africa. L'entreprise affiche des ambitions pour 2020 qui sont très encourageantes. Dans les très prochains jours, les lecteurs en sauront davantage. Ils sont plus de 2 000 travailleurs aujourd'hui à lier leur sort collectif avec NB Mining Africa. La tendance est de revoir ce nombre à la hausse, malgré la crise qui secoue son secteur d'activité. Comme quoi, le management d'un champion vaut plus que les critiques acerbes de bas étage que racontent des gens visiblement instrumentalisées. Suivez notre regard. 

Il ne nous reste plus que, pour les congolais que nous sommes, à dire nos encouragements à monsieurPascal Beveraggi et lui demander de travailler, sans faire aucun cas aux gens mal intentionnées qui ne cherchent qu'à l'intimider. Un champion qui gagne le reste, même devant l'adversité. 

Papy Tamba